Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥ ♥ ♥
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 False Alarm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: False Alarm   Ven 13 Jan - 2:11
False Alarm
Never made it as a wise man. I couldn't cut it as a poor man stealing. Tired of living like a blind man, I'm sick of sight without a sense of feeling, and this is how you remind me. This is how you remind me of what I really am.

 Il était deux heures du matin lorsque le téléphone sonna. Thomas, qui venait de décapsuler une bière, baissa le son de la télé et se dirigea vers le combiné en fronçant les sourcils. Qui pouvait bien appeler à cette heure ? Pour une fois que sa fiancée s’était épargnée quelques heures de sommeil, quelqu’un trouvait le moyen de tout capoter. Il décrocha en regardant d’un oeil distrait la télé, puis porta la bouteille à ses lèvres. « Allo ? » fit-il d’un ton peu sympathique. La voix à l’autre bout du fil le surprit. « Comment ça ? » ajouta-t’il ensuite d’une voix lugubre. Avant même que l’interlocuteur puisse finir sa phrase il le coupa d’un toussotement. « Oui, je vois. Attendez s’il vous plait, je reviens » dit-il en déposant le combiné. Il traversa son grand appartement, rejoint la chambre à coucher et poussa délicatement la porte afin d’y passer sa tête. Valentina dormait. Il recouvrit son épaule qui dénudée suite à ses mouvements nocturnes puis repartit en direction du téléphone. « Elle ne peut pas pour le moment. J’arrive tout de suite (…) Oui, je suis son époux (…) Très bien, dites que je ferai le nécessaire. » Il raccrocha, troqua sa tenue décontracté pour un jean, un tee-shirt et la première veste qu’il trouva (à savoir le bomber que son frère cadet avait oublié lors de sa dernier visite) puis descendit au rez de chaussée afin de prendre sa voiture pour partir direction Brooklyn. Arrivé devant le commissariat, il se présenta (bien que se fut inutile au vue du scandal que sa liaison avait fait naître), puis fournit ses papiers ainsi que diverses formalités administratives avant de payer la caution de la plus jeune des Bellini. On lui demanda de patienter, ce qu’il fit, bien que l’idée d’être vu au commissariat à cette heure ne l’enchantait pas vraiment: et pour cause, deux jeunes délinquants l’observaient déjà comme une bête curieuse en se donnant mutuellement des coups de coudes l’air de dire: « Je crois que c’est le mec que j’ai vu en une ce matin. »  L’un deux sortit même son téléphone, l’air de rien. « Non » fit-il instantanément d’une voix autoritaire dès qu’il aperçu l’objet se mettre étrangement à la verticale. Le gamin redescendit son portable dans une grimace confuse et préféra regarder ailleurs. Au même moment, un agent de police arriva accompagné d’une blonde quil ne connaissait que trop bien. « La voilà Monsieur Westlander. En espérant que ce genre d’incident ne se reproduise plus » fit-il d’un sourire dédaigneux. Les yeux de Thomas glissèrent de sa belle soeur à l’agent de police. Venait-il sérieusement de parler à Antonina comme si elle avait quinze ans et non vingt-sept ? Son regard eut un mélange d’incompréhension et de condescendence qui rendit le tout très… Rabaissant. Il prit une inspiration et regarda la blonde. « On y va » fit-il d’un mouvement de tête avant de se détourner. Il n’avait aucune envie de rester une seconde de plus dans cet endroit. Il teint la porte du commissariat pour qu’elle puisse sortir puis la dépassa pour se diriger vers la voiture. « Tu me dois 400 dollars » dit-il en faisant déjà le tour de celle-ci.
© GASMASK

♡............................................................ ♥





Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SUITS
avatar
Antonina P. Bellini

▼ Date d'inscription : 25/10/2016
▼ Messages : 42
▼ Avatar : sydney lima
▼ Crédits : venus in furs



MessageSujet: Re: False Alarm   Dim 22 Jan - 17:02
false alarm ;

❥ ❥ ❥ Elle était sortie entre copines, avec sa robe preppy, ses sandales à talons, son petit sac jaune et son manteau fluffy blanc, Antonina avait pas mal sifflé de limoncello avant de prendre sa voiture. Elle ironisait en disant que c'était pour se préserver du froid qu'elle devrait braver pour rejoindre sa voiture, mais l'excuse ne plût pas autant aux policiers qui l'arrêtèrent pour excès de vitesse qu'à ses amies qui étaient chacune rentrée à leur domicile par leur propre moyen. Souhaitant pour rien au monde passer une nuit avec les poivrots du quartier dans une cellule de dégrisement, la blondinette demanda à ce que l'on appelle sa sœur pour venir payer la caution, lorsqu'on lui annonça que c'était fait et que celle-ci était en route, Nina préparait déjà dans sa tête des excuses à présenter à son aînée. Mais quand elle pût sortir de sa cellule pour rejoindre sa sauveuse, ce ne fût pas tout à fait la silhouette de sa sœur qui se présenta : mais celle du fiancé de cette dernière. Si quelques années auparavant cette vision l'aurait ravie, il n'en n'était rien pour ce soir, et encore moins après l'accueil qu'il lui réservit, mais étant donné les circonstances, Antonina pouvait au moins lui accorder cela. Sans dire quoique ce soit du temps qu'ils se trouvaient encore dans le commissariat, Antonina se contenta de le suivre jusqu'à la voiture, et jusqu'à ce qu'ils ne lancent lui même la "conversation". A peine installée dans la voiture de Westlander, la jeune femme répondit : Ca va tu vas les avoir tes 400 billets. Ramène moi chez moi s'il te plaît et je te les rends ce soir, avant que tu ne m'en chie une pendule. fit-elle calmement tout en mettant sa ceinture (à croire que les sermons des policiers faisaient effets, ou peut-être qu'elle ne voulait inconsciemment pas froisser un peu plus Thomas, malgré le caractère peu aimable de sa réponse). Après avoir poussé un soupir Nina ajouta : Je te remercie d'être venu me chercher... La nuit ici j'aurais pas supporté. Sur ces mots, il lui était impossible de regarder son interlocuteur. Elle fixait la rue de par sa fenêtre, tentant de taire les voix dans sa tête qui rattachaient Thomas à Valentina, la fameuse "River" et tout les adjectifs qui se rattachaient à cette triste histoire.

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: Re: False Alarm   Dim 22 Jan - 22:21
False Alarm
Never made it as a wise man. I couldn't cut it as a poor man stealing. Tired of living like a blind man, I'm sick of sight without a sense of feeling, and this is how you remind me. This is how you remind me of what I really am.

 « Ca va tu vas les avoir tes 400 billets. Ramène moi chez moi s'il te plaît et je te les rends ce soir, avant que tu ne m'en chie une pendule » fit Nina en enfilant sa ceinture. Thomas, qui n’était pas encore rentré dans la voiture, leva un sourcil. Il avait oublié ce langage plein de délicatesse et de chasteté, mais surtout il commençait sérieusement à se poser des questions sur l’image qu’il renvoyait aux gens. Est-ce qu’Antonina le prenait pour une forme étrange de radin ? Il en avait rien à faire de ses 400 dollars, c’était plus par principe de souligner son écart de conduite qu’autre chose. Il haussa les épaules et entra dans a voitures. « Quinze dollars de plus pour le manque de respect à ton bienfaiteur » dit-il en mettant le contact. Il fit sa manoeuvre et se mit en route vers l’appartement de la soeur cadette de sa fiancée. Ça faisait un bail qu’ils ne s’étaient plus parlés, surtout depuis l’affaire de « l’adultère » dont tout le monde parlait. Thomas s’arrêta à un feu rouge. « Je te remercie d'être venu me chercher... La nuit ici j'aurais pas supporté » dit Antonina en regardant par la fenêtre. Thomas ne fit pas à attention à son manque d’envie de s’adresser à lui. Depuis quelques jours s’était son quotidien, et étrangement, ça l’arrangeait. Au moins il pouvait refuser toute invitation à gala de charité sans se faire passer pour un gros con égoïste (dans ce domaine là du moins). « C’est rien » répondit-il du tac au tac, continuant d’observer la route. Un silence envahit le véhicule. Et dire que seulement quelques années au paravant, jamais il n’aurait manqué de conversation avec la plus jeune des Bellini. C’était bien l’une des rares avec qui il s’entendait dans le milieu. Il traversa New York pendant quelques minutes puis arriva devant l’immeuble d’Antonina. « Nous y voilà » fit-il en se garant devant. Il coupa le contact et tourna la tête vers elle. « Mes 415 dollars s'il te plait » dit-il d’un ton neutre, comme s’il demandait si elle venait prendre le thé un après-midi. Autant jouer le jeu jusqu’au bout.


© GASMASK

♡............................................................ ♥





Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SUITS
avatar
Antonina P. Bellini

▼ Date d'inscription : 25/10/2016
▼ Messages : 42
▼ Avatar : sydney lima
▼ Crédits : venus in furs



MessageSujet: Re: False Alarm   Lun 30 Jan - 0:43
Antonina P. Bellini a écrit:
false alarm ;

❥ ❥ ❥ Elle était tendue sur le moment mais lorsque Thomas lui ajouta une pénalité de 15 dollars la jeune femme se retint de rire, esquissant un sourire en coin, franchement amusée et par la même occasion : détendue. C'était surprenant pour elle de voir que le Westlander pouvait déconner comme elle l'avait connu, surtout en ces temps de troubles familiaux. Antonina se sentit un peu coupable de trouver un moment avec son futur beau frère (beurk) agréable alors qu'il venait de poignarder métaphoriquement Valentina, et ce devant au moins tout New-York.
Cependant, le semblant de chaleur qui venait de se produire retomba assez vite et aucun des deux ne dit mot le temps du trajet.. jusqu'à ce que le moteur s'arrêta de ronronner. La jeune femme arqua un sourcil, se demandant un instant si il était sérieux et finit par s'en amuser en le regardant. Viens les chercher, t'auras peut-être un apéritif en prime, rien de trop fort je sais, tu prends le volant. Ouais, comme si elle n'avait pas déjà assez bu, mais elle veillait à se montrer responsable. Même si au fond, tout ça lui passait un peu au dessus de la tête. Refermant un peu manuellement son manteau sur elle pour affronter le froid maintenant que les effets de l'alcool s'étaient un peu dissipés, Antonina se dirigea vers son habitation et y fit entrer Thomas. Tu ne dormais pas au moins quand ils t'ont appelés ? demanda-t-elle tout en jetant sa veste sur le canapé, avant de se diriger vers sa cuisine ouverte, non suivie par son tout petit chien noir qui pour une fois préférait souhaiter la bienvenue à son invité plutôt qu'à elle. Vin rouge ? Martini ?

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: Re: False Alarm   Ven 24 Fév - 0:05
False Alarm
Never made it as a wise man. I couldn't cut it as a poor man stealing. Tired of living like a blind man, I'm sick of sight without a sense of feeling, and this is how you remind me. This is how you remind me of what I really am.

 « Viens les chercher, t'auras peut-être un apéritif en prime, rien de trop fort je sais, tu prends le volant » dit Nina, suite à sa réponse. Le sourire en coin de Thomas s’estompa en quelques secondes. Il devait rentrer. Val était seule, et il ne lui avait laissé qu’un bref message sur la table de nuit. Il réfléchit quelques secondes et haussa les épaules. Il repartirait d’ici un quart d’heure tout au plus, rien d’irréfléchi. « Allons-y » fit-il en abandonnant sa voiture. Il claqua la portière et suivit la jeune femme jusque chez elle. « Tu ne dormais pas au moins quand ils t'ont appelés ? » demanda Nina en retirant sa veste pour la jeter sur le canapé. « C’est en rapport avec ma tenue ? » dit-il dans un rire bref. Il était vrai qu’il avait prit les premières choses sous la main avant de sortir, dont le bomber bleu foncé qu’avait oublié son petit frère lors de son dernier passage. « Non, je regardais un match de baseball à la télé. Les Yankees perdaient. Je n’aurai pas le mot de la fin pour finir, ça vaut bien cinquante dollars de plus non ? » dit-il en la regardant d’un air provocateur. Il retira la veste de son frère et la jeta sur celle de Nina, avant de faire quelques mouvements de tête de gauche à droite pour se détendre les muscle de la nuque. La blonde à coté de lui en profita pour lui demander ce qu’il désirait entre le vin rouge et le Martini. « En temps normal j’aurais dit Martini, mais vu que je conduis, je vais me contenter du vin rouge. Par contre, laisse-moi choisir la bouteille, je sais que tu achètes de la piquette » fit-il d’un ton moqueur. C’était par pure provocation, mais il était vrai qu’il était assez tatillon quand il s’agissait du breuvage rouge. Il la contourna et regarda les bouteilles qu’elle possédait, passant son index sur son menton couvert d’une barbe de quelques jours. Depuis l’affaire de l’adultère, il faisait moins attention à son apparence, et ça se voyait. « Tu comptes te laver les mains avec tout ça ? » fit-il en tournant les yeux vers elle. Il eut un bref sourire provocateur puis désigna un bouteille. « Celle-là serait très bien. »
© GASMASK

♡............................................................ ♥





Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: False Alarm   
 

False Alarm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» False Alarm ft. Iora
» (soo-ah) she's a false alarm.
» REBECCA ♦ False hope
» False Face Society (en cours)
» False Face Society

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: new york, new york ! :: Brooklyn-