Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥️ ♥️ ♥️
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 It's been such a long time - Marlene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité




MessageSujet: It's been such a long time - Marlene   Lun 18 Juil - 14:02

    Les nerfs à vif, Jackson revenait de son entraînement en Caroline du Nord. La séance ne s'était absolument pas passer comme il le désirait, et le pilote avait clairement fait comprendre son mécontentement. Il menait d'une main de fer sa carrière et son équipe, sans les ménager, ni les chouchouter. A ses yeux, il agissait de manière équitable. Jackson savait ce qu'il voulait : se hisser parmi les meilleurs et si depuis le début de l'année il avait su s'imposer c'était parce qu'il s'acharnait. Et il ne supportait pas le laxisme de son équipe : Jackson n'avait pas de coeur quand il s'agissait de ses affaires.

    – Steven, dépose-moi au Starbuck et rentre chez toi.

    Dit-il à son chauffeur. Après plusieurs heures d'avion puis de route, Jackson ne demandait qu'un bon café avant son gala de charité accompagné de sa chère petite-amie. La soirée promettait d'être longue et fastidieuse.

    Vêtu de son costume de soirée, il ne passait pas inaperçu dans les rues du Queens. Il ressemblait à un homme d'affaire, un magnat de la finance et pourtant il n'était qu'un pilote avisé. Il n'était plus cet inconnu, ce Jackson Ceelman qui se fondait dans la masse, les compétitions qu'il faisait au Etats-Unis étaient si réputés qu'il ne pouvait se permettre de vivre comme avant, d'autant que sa vie était sous les feux des projecteurs avec Heather à son bras. Sans couler un regard à la serveuse, il commanda :

    – Un Espresso Macchiato.

    Il s'installa dans un coin, à l'abris des regard, posa son téléphone sur la table et buvait dans un silence paisible son café.  
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Lun 18 Juil - 18:44
    Sharpest knife, poison cup. It won't die. Chained together from the dawn to dusk. When you say it's dead and gone, I know you're wrong. Cut and slash, sharpest knife, It won't die. Why you gotta shove it in my face ? As if you put me in my place Cause I don't care If you or me is wrong or right. Ain't gonna spend another night in your bed. △ Elle gare son vélo devant le café et l'accroche avec l'anti-vol avant d'entrer dedans sans automatiquement ôter ses lunettes de soleil. Elle ne le fera qu'une fois qu'elle s'adressera à la serveuse. En ce moment elle est éreintée, même en ayant décidé de ne pas donner une cérémonie pompeuse, Marlene a beaucoup de travail pour finaliser les préparatifs. Décidés à s'unir une fois installés aux Etats-Unis, Marlene Hamilton et Seth Lyons n'ont pas envie d'attendre des mois et des mois. Ils avaient déjà une idée de ce que cela donnerait à l'aube de l'année 2016, et si le timing était just, il était trop tard pour le regretter. Lorsque la jeune femme reprendrait sa formation en design, elle serait plus que Marlene Hamilton. Elle serait plus qu'une fille à problèmes, plus qu'une adolescente brisée, maladroite dans ses choix de jeune adulte, poursuivie par une poisse dramatique, elle serait un peu plus comme ce qu'elle aspire à être depuis des mois. Elle ferait un pas de plus vers la stabilité et un certain bonheur.
    Loin des travaux, loin des parents et des beaux parents, Marlene s'octroie une journée en ville à flâner, légèrement penchée sur le comptoir du Starbuck pour observer les prix, dans son jean slim et son t-shirt noué façon crop-top, la jeune femme dresse ses lunettes sur sa tête et commande un frappé à la fraise ainsi qu'un croque monsieur. Marlene ?  Demande plus tard un employé pour qu'elle récupère son plateau. Lorsqu'elle se retourne, plateau en main, et affiche une mine très très surprise, passant de l'effroi à une joie spontanée, légère. Putain ! Jackson ? Fait Marlene avant de poser son plateau face à lui et se laisser glisser sur la chaise sans le quitter des yeux. ©endlesslove
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Lun 18 Juil - 20:36
    Il ne pouvait pas dire que sa vie était plus facile depuis qu'il avait quitté la Nouvelle-Zélande car Jackson était un problème à lui-seul, mais, les New-Yorkaises bien qu'elles étaient bandantes n'étaient peut-être pas si affective que les Néo-Zélandaise et cela l'arrangeait. Ses problèmes venaient principalement des femmes, et un de ses anciens problèmes venait de faire son apparition devant ses yeux ahuris. Il fronçait les sourcils, le visage impassible et fermé.
    Bordel.
    Marlene Rose Hamilton.
    Non. Oui... Il ne savait comment réagir à la survenue de son ex petite-amie qui était à présent plus une amie qu'autre chose.
    La dernière fois qu'ils s'étaient vus, ils avaient le regard empli de désir et s'étaient retrouvés à partager des moments intenses et intimes. Jackson s'était juré que c'était la DERNIÈRE FOIS qu'il merdait encore et encore ... À l'époque, Marlene était simplement pire qu'une drogue pour Ceelman, il était incapable de ne pas lui sauter dessus.

    La plupart du temps, il se donnait des nouvelles par les réseaux sociaux mais de façon très succinct. Jackson savait que Marlene était heureuse et c'était suffisant, il n'avait pas besoin d'en savoir les détails.
    Pour autant, elle lui semblait... épanouie.

    Ceelman bredouillait quelques mots incompréhensifs. Son visage froid et implacable avait fini par devenir chaleureux dont un sourire s'était immiscé. Il se leva, brusquement, et prit Marlene dans ses bras. Son geste l'étonnait, mais il avait agit de façon impulsive.

    – Marlene.

    Il susurrait presque son prénom de sa voix grave.
    Le jeune homme finit par la lâcher après quelques secondes à la détailler puis reprit place.
    Elle était toujours aussi éblouissante, Jackson ne pouvait nier que Marlene était une magnifique femme.

    – Alors, comme ça tu es à New-York ? Qu'est-ce qui t'amènes ?  

    Il y avait tant à dire depuis le temps...
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Mer 20 Juil - 1:48
    Sharpest knife, poison cup. It won't die. Chained together from the dawn to dusk. When you say it's dead and gone, I know you're wrong. Cut and slash, sharpest knife, It won't die. Why you gotta shove it in my face ? As if you put me in my place Cause I don't care If you or me is wrong or right. Ain't gonna spend another night in your bed. △ La brunette arqua un sourcil face à la première non-réaction de Jackson durant laquelle elle pût se rendre compte de sa tenue et afficher un sourire amusé. Jackson en homme d'affaires ? Non, impossible, à moins qu'il se la jouait Le Parrain désormais et avait reprit les affaires sombres dont il n'avait parlé que trop tard et qui n'avaient peut-être pas tant surpris Marlene bien qu'elle fût déçue de n'avoir pas bénéficié de la confiance de son ex petit-ami à ce niveau. Starbucks restait un piètre endroit pour assiéger son pouvoir de grand mafieux, et des quelques nouvelles qu'il avait donné ou qu'elle avait trouvé sur google, son histoire de voiture ça semblait sérieux.
    Dire qu'à une époque ils faisaient ça ensemble.
    C'était trop de feels en même temps, la jeune femme en eut presque la nausée, mais elle eut un léger rire face au baragouinage grotesque du Néo-Zélandais qui finit, enfin, par sourire. La surprise passa d'un bras à l'autre, cette fois-ci c'était à la jeune fiancée de se faire prendre de cours, elle eut une fraction de seconde sans réagir, presque figée face à l'embrassade du Ceelman, mais finit par le lui rendre chaleureusement, retrouvant une certaine simplicité qu'ils avaient perdus lors de leurs derniers échanges en face à face... jusqu'à ce que Léo ne quitte la vie de Marlene. Et que cette dernière ne quitte la vie de Jackson.
    Jusqu'à aujourd'hui.
    Elle eut un léger rire et ôta ses lunettes de sur son crâne pour les poser sur son plateau en même temps qu'elle s'asseyait face à son ex..
    Ce qui l'amenait à New York ? Seth. Si peu de secondes repassées auprès du Néo-Zélandais et déjà le trouble et déjà les mêmes questions que par le passé : dire la vérité ou pas ? Ce qui m'amène à New York ? euh, waw c'est.. long ? elle secoue la tête, un peu déboussolée. Compliqué ? La jeune femme eut un léger rire avant de pousser un soupir et laisser son dos toucher le dossier de sa chaise.
    En fait je suis venue ici pour m'installer avec mon conjoint, il est américain. Je suis arrivée il y a un mois à peu près, après avoir comme je t'avais écrit vite fait fait un saut en Inde puis chez moi, en France.. sur ces mots Marlene sourit et baisse légèrement les yeux sans regarder quoique ce soit de précis si ce n'est le souvenir compliqué du soir où elle leur avait prit deux billets pour Paris, pour réaliser le rêve de Jackson, et qu'il avait prétexté une soirée avec Ethan, une dispute, et ruiné ses projets de voyage. Ils n'avaient jamais réitéré l'expérience.
    Et toi ? demande-t-elle, un peu plus enjouée.
    ©endlesslove[/b]
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Jeu 4 Aoû - 18:00
– Conjoint ?

Il se retient d'écarquiller les yeux tandis qu'il cherche de croiser son regard fuyant. Marlene, mariée ? Quelle blague !
Il n'imaginait pas cette débauchée déjà mariée et casée après un an qu'elle ait quitté sa vie. Elle avait toujours fait preuve d'indépendance, il n'avait jamais songé qu'elle désirait ce genre de vie après les terribles accidents qu'elle avait vécu, mais, visiblement il s'était trompé sur toute la ligne. D'un côté il était soulagé car Jackson n'aurait jamais pu lui offrir ce qu'elle demandait même si à vingt-sept ans il s'était plus ou moins calmé avec les femmes.

Ne désirant pas montrer son trouble il poursuivit :

– Félicitation, je suis heureux pour toi. Tu mérites le bonheur.  

Il l'était réellement. Jackson se souvenait de son mariage, et combien il avait pu être heureux avant que la vérité vienne tout éclater.
Toutefois il ne tenta pas de s'éterniser sur ce sujet.  

– Je fais des courses. Les entraînements se passent principalement en Caroline du Nord mais j'ai préféré m'installer à New-York çar les plus grandes soirées se passent ici. C'est... une nouvelle vie radicalement différente de Wellington. Wellington me manque.  

Lui confia-t-il dans un murmure, puis il poursuivit :

–  Si ça te tente, je pourrais te montrer ce que s'est dedans la voiture.

Jackson ne savait pas pourquoi il lui avait proposé ceci, c'était sûrement bête, mais il l'avait fait.
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Jeu 11 Aoû - 17:13
    Sharpest knife, poison cup. It won't die. Chained together from the dawn to dusk. When you say it's dead and gone, I know you're wrong. Cut and slash, sharpest knife, It won't die. Why you gotta shove it in my face ? As if you put me in my place Cause I don't care If you or me is wrong or right. Ain't gonna spend another night in your bed. △ Marlene plisse légèrement les yeux quand Jackson reprit le mot "conjoint" avec une pointe de surprise. Elle se demande ce qu'il comprend par "conjoint" et se rend finalement compte qu'il comprend sans doute ce que ça veut réellement dire, et qu'elle est elle-même idiote d'avoir choisit ce mot. Elle aurait voulut simplement un mot pour dire qu'elle vivait avec quelqu'un sans forcément aller jusqu'à dévoiler les fiançailles mais il aurait fallut parler de "concubinage", un mot particulièrement laid qui lui aurait semblé totalement surfait dans sa bouche. Un peu comme "conjoint". En fait, elle aurait dût dire "mon mec", mais c'était beaucoup trop brut... face à Jackson. Une toute minuscule pointe de malaise l'avait prise quand elle avait évoqué Seth, mais ce sentiment s'évapora finalement assez rapidement.
    Elle sourit en baissant légèrement les yeux, le temps de réaliser la situation et de savourer, en quelques sortes, l’apaisement qui règne actuellement entre eux, contrastant avec certains derniers instants passés à Wellington. Merci Jackson. répond-t-elle simplement avec un léger sourire avant de relever la tête et rire un peu. Les plus grandes soirées ahah, on ne se refait pas hein ? lance-t-elle amusée avant de répondre avec enthousiasme : Mais ouais carrément ! ça change beaucoup du rallye ? comme si ils envoyaient à vau-l'eau l'étrangeté de la situation et les conflits qu'ils avaient traversés, Marlene se sentait, spontanément, d'humeur à retrouver Jackson comme elle l'avait connu : Et tu m'inviterais à une de tes soirées VIP ?
    ©endlesslove[/b]
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Jeu 11 Aoû - 21:51
Il avait changé, mais Marlene s'était bien trop éloignée pour s'en aperçevoir. Peut-être était-il toujours aussi gourmand envers la gente féminine, mais on ne pouvait le lui reprocher. Il avait une belle gueule, une popularité, un charisme et de l'argent. Démesurément, il en jouait. À vingt-sept ans, il ne cherchait pas l'âme-soeur (il n'était pas si naïf pour y croire), mais si il tombait dessus, il ne lui tournerait pas le dos. Sa vision de l'amour avait changé, tout comme Marlene qui venait de lui balancer qu'elle était mariée. Et oui, il était toujours sauvage, mais il faisait des efforts incommensurables pour sauver sa peau dans ce monde intransigeant. Il ne se cachait plus, il s'affichait clairement en public et participer à des évènements, ce qui, avant, l'ennuyait profondément. Ah, et il portait des costumes trois-pièces !
Jackson ne comptait absolument pas retourner en Nouvelle-Zélande, alors il optait pour des stratégies.

– Chassez le naturel, il revient au galop.

Son regard malicieux croisait celui de Marlene tandis qu'il haussait les épaules.
Ceelman était capable de parler pendant des heures de sa passion, il doutait que Marlene vibrait autant que lui pour l'automobile mais il savait qu'il parlait à une amatrice qui avait partagé une grande partie de sa passion, et qui, inconsciemment l'avait poussé à continuer dans cette voix plutôt que de se salir encore les mains avec ses meurtres.

– Oui, c'est radicalement différent. C'est des grands circuits ovales, la vitesse est décuplée et puis je suis seule à bord. Il n'y a que la voix de l'entraineur dans mon micro. C'est de l'adrénaline à l'état pure, tu vas adorer.

Il esquissa un faible sourire. D'un côté, Jackson adorait le rallye, mais il préférait travailler en solitaire. C'était pas vraiment pour lui d'avoir un co-pilote d'autant que si il se plantait, il préférait être seul que d'entraîner quelqu'un dans sa chute.
Jackson n'était pas si égoïste que ça au final...

Par contre, Marlene fit planer un silence dès qu'elle lui demanda si il voulait bien l'inviter à une de ses soirées. D'un, il y avait Heather. De deux, elle était mariée et il doutait que son mari apprécie.
Merde, il mettait déjà des distances à cause de son conjoint ! Jackson s'en voulait presque, pour autant il lui répondit :

– Je ne suis pas sûr que ça te plairais, c'est assez formel.

Dans le fond, ce n'était pas faux.
avatar
Invité




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   Dim 11 Sep - 17:27
    Sharpest knife, poison cup. It won't die. Chained together from the dawn to dusk. When you say it's dead and gone, I know you're wrong. Cut and slash, sharpest knife, It won't die. Why you gotta shove it in my face ? As if you put me in my place Cause I don't care If you or me is wrong or right. Ain't gonna spend another night in your bed. △ Elle a un léger rire face à la réponse du Brésilien. Les expressions toutes faits étaient parfois incroyablement justes. L'écoutant alors attentivement quant à son explication sur la différence entre rallye et ce qu'il exerçait actuellement, la jeune femme se redressa un peu en haussant les sourcils Haaa oui je vois ! J'ai vu à la télé parfois ahaha, souvent pour le spectateur c'est bizarre un peu de voir des voitures... tourner en rond fit-elle en riant un peu avant de hocher doucement de la tête. Mais ouais, je veux bien croire que ce soit une autre paire de manche dans la caisse.. C'était naturel entre eux et de moins en moins malaisant. Jusqu'à ce que Jackson mette plus qu'un temps raisonnable à lui répondre. Était-elle allée trop loin ? Le sentiment d'aisance n'était peut-être pas si réciproque qu'elle l'avait imaginé, peut-être que le brun préférait la laisser dans le passé et ne répondait que par courtoisie. Mais ce n'était pas son genre. Plus les secondes défilaient, plus la franco-britannique fronçait légèrement les sourcils jusqu'à ce que la voix de son ancien amant se fasse à nouveau entendre. Là, Marlene se r'affala sur sa chaise. Oh ben tu peux dire non hein, ça irait plus vite.. répondit-elle un peu amusée, surjouant la bouderie en triturant une de ses mèches de cheveux distraitement, et observant cette dite mèche. Tu sais que tout ce qui est formel je sais y mettre des paillettes de détente.. ajouta-t-elle l'air désinvolte avant de reposer ses mains sur la table. A moins que tu préfères faire la fête après ta soirée costard ? On est dans la même ville, à nouveau depuis des mois et des mois, profitons-en ! et pour une fois, cela n'avait rien d'une invitation sexuelle.
    ©endlesslove
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's been such a long time - Marlene   
 

It's been such a long time - Marlene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: chill on the hill :: Archives RP-