Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥️ ♥️ ♥️
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 Come, little dog. Come × Abygaelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SUITS
avatar
Kennedy A. Davis

▼ Date d'inscription : 09/11/2016
▼ Messages : 5
▼ Avatar : Kaya Scodelario
▼ Crédits : Sheinos



MessageSujet: Come, little dog. Come × Abygaelle   Dim 22 Jan - 14:50
Come, little dog. Come × ft. Abygaëlle & Kenny
Bon d'accord, j'ai peut-être fais une bêtise. J'ai bu un peu d'alcool dans la rue et je me suis fait arrêter pour ça. J'étais même pas saoule! Bon, peut-être un peu pompette, mais tellement peu que j'ai déjà eut le temps de dégriser dans ma jolie petite cellule. La fille avec laquelle j'ai bu un peu dans la rue est avec moi. Elle a l'air de complètement flipper. De ce que j'ai compris, elle a du appeler sa mère pour qu'elle vienne la sortir de là et elle va avoir droit à tout un savon. Elle ne comprend pas pourquoi je suis si calme. Ce n'est pas la première fois que je me fais arrêter pour une connerie du genre. Je m'en sors toujours. L'argent du paternel a toujours fait tout effacer dans mon dossier, comme par magie. Et puis pour ce qui est du savon, j'en ai eut au début et puis une dispute de moins ou de plus... J'avoue qu'au début, ça m'amusait beaucoup de voir le paternel en colère pour cela. Mais maintenant, il s'en fou. Il ne vient même plus me chercher. Il laisse le soin à un de ses employés de recevoir l'appel des policiers en pleine nuit, de se lever, de s'habiller et de venir me payer ma caution. Il apprend la nouvelle seulement le lendemain matin, lorsqu'il lit son journal sur sa tablette en buvant son café. Du coup, je n'avais pas envie de déranger encore une fois un employé du paternel qui n'avait rien demandé... À une exception près.

Il y a bien une employé du paternel auquel je ne me sens pas du tout coupable de réveiller en plein milieu de la nuit. Je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à elle. Sans doute à cause de la policière qui lui ressemble. On a finit par me sortir de ma cellule pour m'emmener dans une petite pièce avec un téléphone. J'ai du demandé qu'on regarde dans mon portable pour avoir le numéro de la dite employé. Comme si je le connaissais par cœur. Je ne sais même pas pourquoi je l'ai mis dans mon téléphone... Mais bon, aujourd'hui, ça m'est bien utile. Une fois le numéro en main, écris en pattes de mouches sur un petit bout de papier, je m'installe, désinvolte, sur la chaise devant le téléphone. Je réfléchis un peu, pas très longtemps parce que le temps dans cette pièce est compté. D'habitude, avec les employés de maison de mon père, je n'ai besoin que de dire où je suis et de combien est la caution. On ne me pose pas de question. Avec elle, je sens que ça va être différent. Évidemment qu'elle va me poser des questions. C'est son job. Totalement inutile, mais bon. Si je veux sortir d'ici... Et puis j'ai bien hâte d'entendre sa voix ensommeillée me répondre. Je compose et attend qu'on décroche.

« Hey Miss la psychologue, c'est Kenny, ta cliente préférée. Je viens de te trouver une utilité. Tu pourrais venir me chercher au commissariat? »

Quel réveil sympathique, non?

code by lizzou × gifs by tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 363
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Come, little dog. Come × Abygaelle   Jeu 26 Jan - 22:55

♦ Come, little dog. Come.
La jeune française est encore rentrée tard. Une énième soirée à la bibliothèque de Colombia pour avancer sur le mémoire de son Master de Français. Elle n'a pas mangé grand chose, l'épuisement lui coupe l'appétit. Cependant, elle s'est offerte un petit moment de détente à base de musique et d'un bon bain chaud. Après cela, elle a enfilé une chemise de nuit en soi et s'est engouffrée dans son lit. Elle n'a pas mis longtemps à trouver le sommeil.

Un bruit la tire des bras de Morphée. Son portable. C'est lui qui sonne. Elle balade sa main sur sa table de nuit à la recherche de l'objet de malheur. "Hmm.. Allo ?" Au bout du fil, elle entend Kenny, la fille du directeur de l'hôpital. Leur première rencontre n'avait pas donné l'effet escompté par la grande blonde... Elle aurait voulu l'envoyer chier et profiter des heures de sommeil qu'elle doit rattraper, mais aujourd'hui, Kennedy a besoin d'Abygaëlle. Voilà une chance de commencer à tisser un éventuel lien pour aider cette âme perdue. "Bouge pas, j'arrive." Aby raccroche et se sent con de lui avoir dit de ne pas bouger, cela parait évident. Elle ne cherche pas d'explications, ces dernières viendront plus tard dans la nuit. Résignée, elle se lève, et enfile rapidement un slim noir et un petit pull en cachemire. Elle attrape son sac, son manteau et met ses talons. La voilà prête.

Abygaëlle s'est garée devant le commissariat. Elle sort de sa décapotable, un cadeau de son père, et entre dans l'établissement. Elle se présente à un policier et demande à voir Kennedy Davis. La jeune femme est, à priori dans une pièce à part. La psychologue pousse la porte  et entre. Avant de laisser Kenny parler, Aby prend les devants. "Ne me remercie pas, j'ai pas encore payé ta caution." Elle inspire, s’assoie face à la jeune femme et ajoute : "Tu m'as fait sortir du lit en pleine nuit donc je pense avoir le droit d'entendre l'histoire. Raconte-moi comment tu t'es retrouvée là Kenny et ensuite, je te ferai sortir." Elle avait eu les rennes lors de son appel en pleine nuit, à présent la blonde savait qu'elle avait une légère marge de manœuvre et elle comptait bien en profiter.
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
 

Come, little dog. Come × Abygaelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abygaelle C. Rousseaux ** Appel moi Aby, ça me suffit ! (:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: new york, new york ! :: Queens-