Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥ ♥ ♥
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SKIV
avatar
Ylli H. Hoxha

▼ Date d'inscription : 19/01/2017
▼ Messages : 35
▼ Avatar : Iwan Rheon
▼ Crédits : avengedinchains



MessageSujet: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Jeu 19 Jan - 14:17
Ylli Hendrit Hoxha
   

Yo ! Comme tu as pu lire, moi c'est Ylli Hoxha et ça prononce "Uli Hodja" mais honnêtement, la plupart des gens m'appellent plutôt Ylli, quand c'est pas "Ili". Je m'y fais mais bon. Je fête cette année mes 29 ans, je suis né le 27 Septembre 1988 à Pristina. Je suis d'origine kosovarde et de nationalité américaine depuis quelques années et vis à New York depuis même pas 4 mois , dans le quartier du bronx. Ici je suis conseiller animalier, mais j'aime aussi la musique, le dessin et le sport, en revanche ne me demandez pas de jouer une pièce de théâtre ou de monter sur scène, j'aime pas ça. C'est sans doute pour ça que mon crew c'est plutôt les Skiv (l'esquive, haha, okay je connais la sortie.) car j'aurai tendance à préférer le sport de rue et à rester pépère avec mes potes ! On me distingue d'ailleurs par mon accent bizarre.
   Il paraît que je suis ouvert mais aussi têtu. Personne n'est parfait. D'ailleurs personne ne le sait mais je surkiff le petit Kenny avec son anorak orange là. Et pour aller un peu plus loin dans l'intimité on peut dire que je suis bisexuel et fraichement célibataire.

『 Au bar, tu commandes quoi ? - Un virgin mojito !
   『 Pour sortir, tu vas où ? Club, concert, expo', tu reste chez toi.. ? - Chez moi, sur mon canapé, avec mes potes
   『 Parmi tes potes, t'es plutôt populaire ou bien ? - Euh, c'est à eux qu'il faudrait le demander.
   『 Ton smiley préféré ? - 223
   『 La fashion-week, t'y vas ? - Elle est sérieuse votre question ?
   『 Qu'est-ce qui t'angoisse le plus, le Queens ou Staten Island ? - Aucun..?
   『 The Bronx, tu fréquente  ? - Un peu ouais.
   『 On dit quoi sur les habitants de l'Upper East Side  ? - M'en demandez pas trop, je suis là que depuis 4mois et... honnêtement, je m'en fou.
   『 Les New Yorkaises portent-elles des chouchous ? - J'ai jamais vraiment fait attention...
   『 Si tu vivais pas à New York, tu vivrais où ? - Jacksonville. C'était NY ou y rester. Rien d'autre.


   

   
Je me souviens quasiment de chaque début d’année scolaire en Amérique, mes poils se hérissaient en entendant le professeur dire négligemment « Ili Hogza » après avoir froncé les yeux comme s’il avait besoin de lunettes. Encore, mon prénom était souvent épargné. Mais je crois en avoir entendu des belles avec mon pauvre nom de famille. Et que dire des incultes n’ayant jamais entendu parler du Kosovo, ou me demandant si c’était un pays d’Afrique. Et même en grandissant, les inepties de ce genre sortaient toujours à un moment ou à un autre. Puis j’ai fini par apprendre que mine de rien, le Kosovo et les Etats-Unis n’étaient pas vraiment à côté. Et qu’à part parler d’Amérique et des grandes puissances… Mon pays n’était finalement pas très connu aux Etats-Unis, si on ajoutait ce nombrilisme dont faisait preuve chaque pays envers eux-même, je finissais par comprendre de longues années après pourquoi on me regardait bizarrement dès que je parlais kosovar ou donnait mon identité. Et comme on dit « tu grandis, t’oublies. ». Même si pour moi, c’est plus devenu une habitude en fait. Puis bon, j’ai beau me plaindre, je crois que je préfère de loin cette vie.

Je me souviens encore lorsque ma famille et moi-même étions sur le point de partir de notre pays en guerre. Je n’avais que 10ans et je devais être livide, encore plus que ce que je ne suis de base. Le silence trônait dans la voiture, même ma petite sœur de 6ans semblait comprendre les tensions qui régnaient dans notre pays et notre intérêt à passer cette foutue frontière. Je me souviens avoir pleuré de soulagement quand nous les passions sans encombre. Nombreux étaient les familles qui quittaient notre pays. C’était en Décembre 1998 et j’ai l’impression d’être encore soulagé que tout se soit aussi bien passé. C’est vrai, j’ai beau être raleur, je chérie la vie que j’ai en Amérique et me dit que nous serions peut-être morts à l’heure qu’il est si on avait été repérés. J’ai compté plusieurs oncles, tantes, cousins et cousines dans les civils tués. Les noms ont mis du temps à arriver sur les registres. Mais ils ont fini par y apparaitre, mettant fin petit à petit à nos espoirs.
Je me rends compte que j’ai eu de la chance de naître dans cette famille. C’est idiot, dit comme ça. J’aurai pu dire la même chose si j’étais né dans une famille avec un parent espagnol par exemple. Mais ma mère était une native américaine, ayant pris le nom de mon père en se mariant avec, m’ayant quelques années plus tard et 4 ans encore après, ma petite sœur. Dans tous les cas, le sang américain de ma mère et sa tendance à beaucoup voyager entre son pays natal et le pays de mon père permis à notre famille de nous installer sur le territoire américain. Merci la carte verte. Merci à mon père, ce brave homme qui fit tout pour s’intégrer, pour remplir ces fichues conditions, pour nous éviter la guerre, pour que nous puissions avoir un pays où vivre. Pour que nous puissions être adoptés par cette Amérique. Finalement, un peu plus de 3ans après notre arrivée, mon père était naturalisé et par conséquent, ma sœur et moi également.

Je n’avais aucune connaissance de la langue anglaise. Le chemin scolaire fut donc long et pas forcément toujours agréable. Je faisais peur avec les mots que je « crache » comme me disent beaucoup d’américains qui m’entendent parler ma langue natale. Et les coutumes américaines et kosovares sont à deux lunes l’une de l’autre. Mais j’y arrivais. Ce pays ne me déplaisait pas. Au contraire. Après l’obtention de mon diplôme précédent l’université, je me suis même inscrit à l’armée. J’avais ce besoin de bouger, de discipline, de faire quelque chose de mes journées. Les études n’étaient pas mon truc et je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard. C’est au bout de 2 années à l’armée que je me pris à vouloir devenir agent cynophile. J’aimais les animaux, comme tout le monde je crois. Mais de là à travailler avec. Jamais. Et pourtant.

Je suis resté 5 ans à l’armée en tout et pour tout. Montrer les gardes ne m’intéressait pas en fait. Mon envie de discipline était passée. J’ai été libéré honorablement de l’armée et j’ai finalement repris mes études. Ça m’avait mis du plomb dans la cervelle je crois. J’avais besoin d’une certaine maturité pour me rendre compte que sans les études, je ne serais rien en quittant le corps militaire. J’avais alors 23 ans quand j’ai repris mes études. Dans la vente. Ca peut paraitre ridicule mais après m’en être pris plein la gueule par mes supérieurs, je voulais un travail calme. Serein. Et ça a été le premier cursus qui m’a sauté aux yeux. A me lire, vous pouvez vous dire que je n’ai aucun rêve. Et c’est le cas. Je vis. Je trace ma route, empruntant divers chemins, aussi variés qu’étranges.

Après être resté quelques mois chez mes parents, je finis par prendre mon envol pour Jacksonville, en Floride. Je ne savais pas pourquoi cette ville exactement. Mais mon cursus scolaire se trouvait dans une de ses universités. Tout simplement. Pourquoi pas ? Figurez-vous que là-bas, j’ai appris que la vente était aussi quelque chose de rude des fois. J’en ai souvent ri. Moi qui avait fait l’armée pendant 5ans, je trouvais quelque chose de rude. Cette blague. Mais je crois que la pire blague qui subsista, fut lorsque j’ai craqué pour cet étudiant. Et je parle d’un mec.

J’aime ma famille. Et elle aussi. Si nous ne sommes pas une bande de joyeux lurons, mon père est aux petits soins avec sa famille, tout comme ma mère. Ne parlons pas de ma sœur et de sa folie que je partage. Mais je ne sais pas si c’est la mentalité de notre pays ou la mentalité de mon père et des siens, mais l’homophobie tronait. Mes grands-parents étaient pires. Ils avaient coupé les ponts avec leur fils le jour ou il se maria avec ma mère. Les Kosovars restent entre kosovars qu’ils disaient. Ou encore les Kosovars suivent la logique de la nature. J’en ai entendu des belles des phrases à la con. Et je crois que si je n’avais pas grandi aux Etats-Unis, entouré de marginaux et de personnes en tout genre, j’aurai pris la mentalité de mon père sur les points cités au-dessus. Je ne lui en veux pas, il n’est pas responsable de son éducation. Tout comme il n’est pas responsable de mon attirance pour ce gars.

J’en avais parlé à ma sœur. Et à part me ramasser des remarques signifiant que c’était l’armée qui m’avait rendu bisexuelle, elle ne m’aidait pas du tout. Bon, ça me faisait quand même bien rire ses logiques douteuses, et ça me faisait du bien d’avoir quelqu’un à qui en parler. En parler à ce garçon ? Pas vraiment. En fait, c’est de manière aléatoire qu’on a finit par se parler un jour ou on partageait un cours de langue. Pas de blague, ma sœur me l’a déjà faite. Ne vous rabaissez pas à son niveau. Sinon, pour en revenir à mon histoire, manque de bol, lui était gay. Manque de bol parce que j’aurai pu me dire que ce n’était qu’une faute et que ça allait s’arrêter là, tout simplement. Mais non. Il a fallu qu’il soit attiré par les hommes et qu’il joue avec moi. Je n’avais eu qu’à lui dire le mot « armée » pour qu’il se dise que j’étais comme lui. Mais bordel, c’est quoi ce stéréotype ? Peut-être que s’il était resté ignorant à ce sujet-là, même pas il n’aurait essayé quoi que ce soit avec moi. Il n’aurait pas profité qu’on soit alors seuls dans la bibliothèque pour passer ses mains sur ma nuque et voler mes lèvres. Je me souviens l’avoir repoussé et m’être enfuit. Je n’étais pas homophobe, loin de ça. Mais pas de ça avec moi. J’avais le droit d’éprouver ce genre de conneries pour un gars. Je me l’autorisais. Mais je ne voulais pas que ça aille plus loin que le mental. Mon père comptait sur moi. Ou en tout cas, il comptait sur moi pour ne pas que je dérape dans la vie. Et s’il n’était pas au courant de ça, c’était un joli dérapage qu’il n’aurait jamais pu encaisser.

Mais la fuite ne me mena à rien. Il revint au galop. S’excusant. Se disant qu’on pouvait rester potes. Qu’il me comprenait. Et je le croyais. Pour oublier tout ça, je me mis à sortir intempestivement avec de nombreuses filles. C’était ma barrière protectrice face à ce débordement. Ça me rassurait. Mais dès que je me retrouvais n’était-ce que quelques jours célibataires, je recommençais, et lui aussi. C’était physique. Deux aimants. Et j’avais beau le repousser, je ne me rendais pas compte que notre amitié évoluait. Ça devenait quasiment un jeu de repousser l’autre.

Puis il y a eu facebook. Ah, ce réseau social. La chose qui a ruiné ma vie, et celle de ma famille. Avec ces abrutis postant les photos de soirées sur leur mur en « public ». C’était en pleine fête avec notre cercle d’amis, que tout se joua. Un cercle d’amis restreints, qui étaient au courant pour lui et moi. Donc poster une photo avec en arrière-plan lui et moi dans les bras de l’autre. Ca n’a pas fait long feu. Ma sœur a aimé. Mon père a vu. La ruine de ma famille. De ma vie. Ma famille me rejeta. Ou du moins, mon père, aka le chef de famille. Ma mère ne fit que le suivre par amour, se disant que je n’avais pas besoin d’eux et qu’elle n’avait pas à subir mes bêtises. Seule ma sœur resta à mes côtés, mais se cachant.

J’en ai voulu à la terre entière je crois. J’ai vécu reclus de ce groupe d’amis durant plusieurs mois. J’ai même changé de téléphone et ignorait royalement ces idiots dans les couloirs. Même lui. Ils avaient ruiné ma vie. Ma famille était tout pour moi. Et être rejeté après un passé commun aussi douloureux semblait tellement superficiel. On avait survécu à la guerre, merde ! Et pour une photo ne dévoilant rien d’autre qu’un garçon jouant avec un autre, je me retrouvais seul. Malheureusement pour moi, j'étais loin de la fin de mes études. Ma situation resta comme telle pendant plusieurs mois qui se transformèrent en année, avant d’avoir finalement ce fichu diplôme en poche. A partir de ce moment-là, mon plan était tout tracé. Me casser. Loin. New-York avait été ma prochaine lubie. Les débuts furent difficiles il faut dire. Mais je n’ai pas été seul dans l’affaire. Bien que peu renfermé sur mon ordi, j’avais quand même mes contacts sur la toile. Même des amis. Surtout un en fait, rencontré de manière hasardeuse il y a quelques années. Félix. Ce cher Félix, à qui je dois certainement ma santé mentale. Cette main virtuelle qui se tendit après mes examens, cette épaule virtuelle sur laquelle je m'étais déjà appuyé maintes et maintes fois dans mon passée. Ne m'attardant pas sur les détails, j'avais omis que New-York était son terrain de jeu.

Mais dans un ordre logique, je devrais plutôt parler de River. Une amie d'enfance. Parce que oui, quelqu'un que l'on connait à 10ans, vu mon âge, est vue comme une amie d'enfance. J'avais atterri dans sa ville, à Bâtons-rouge. Et c'est tout simplement de là-bas qu'une amitié est née entre nous. Une amitié qui a perduré dans les années, même lors de mes jours passés à l'armée. A vrai dire, ce fut-elle qui me tendit en premier la main en m'accueillant à New-York après tant d'années sans s'être vus. Un lit accueillant, un sourire chaleureux, une amitié flamboyante. Je lui dois beaucoup de choses aujourd'hui. C'est normal, dira-t-on. Tout aussi normal que de vouloir la remercier. Et si j'ai trouvé mon boulot dans cette animalerie aujourd'hui, si j'ai mon propre appart' que je partage avec mon cher Félix, tout ça, c'est grâce à elle. Et je compte bien rattraper toutes mes années loin de ces deux belles âmes, décidé à leur prouver toute ma gratitude, jusqu'à la dernière goutte.

   What 'bout you
   

Yo² , moi c'est Ana mais sur le net on m'appelle plutôt Kazual. J'ai 22ans ans et je suis en BTS MUC & vendeuse en animalerie. J'aime bien nos amis les bêbêtes (♥), écrire, faire du rollers, Twenty One Pilots, Panic At The Disco, FoB (♥), Eminem, Orelsan, Jeremy Ferrari, Olivier de Benoist, Garnier et Sentou GoT (nooon ?), Misfits (NOOON, SERIOUSLY.), Sherlock, Kaamelott, Breaking Bad, Hannibal, et pas trop les gens qui vont pas parler aux autres parce que "il vient pas me parler lui donc j'irai pas." *bouffe son ordi*.
   Deux vérités et un mensonges : J'suis aussi à fond sur Kenny  237 , je suis une fucking fangirl et j'aime pas Riley. Je craque pour : Aaron Paul, Hugh Dancy, Iwan Rheon, Alexandre Astier, Robert Downey Jr, Rob Benedict ( pantsy ) (Ouais, j'aime bien les vieux #gérontophiiiile) et un peu moins sur : les petits jeunes, les nouveaux petits acteurs, etc. Ouais, bon, Iwan est une exception..
   J'ai trouvé le forum grâce à Riley d'amûr à moi ♥, et je le trouve NAN JE DIRAIS PAS *sbam* sympa je dirais. En tout cas le design me fait penser à Sia xD. Un dernier mot ? KOWABUNGA comme dirait Orelsan.



     
   
Code:
[color=#cc0000]◤[/color] <av>Iwan Rheon</av> ≮ [url=http://salad-days.actifforum.com/u308]<ps>Ylli H. Hoxha</ps>[/url]

   Veux-tu être parrainée ? oui [ 65 ]  non [  ]

   
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Jeu 19 Jan - 18:42
Je viens te souhaiter officiellement la bienvenue *^*
Bon courage pour ta fichette, et si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver !
J'espère que tu te plairas parmi nous =)

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Jeu 19 Jan - 20:04
Binevenue !!! ** J'espère que tu te plaira parmi nous <3

♡............................................................ ♥





Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
SKIV
avatar
Ylli H. Hoxha

▼ Date d'inscription : 19/01/2017
▼ Messages : 35
▼ Avatar : Iwan Rheon
▼ Crédits : avengedinchains



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Jeu 19 Jan - 21:03
Merci vous deux ♥ j'ai déjà écrit un bout de ma fiche et j'attends d'échanger certains MP avant de la continuer !
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Eva B. Cartwright

▼ Date d'inscription : 04/06/2016
▼ Messages : 82
▼ Avatar : Vanessa Hudgens
▼ Crédits : bluelagoon.



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Sam 21 Jan - 11:34
Bienvenue !!! Trop canon ce Vava !
J'adore le début de ta fiche, Ma Abygaëlle (psy) sera dispo s'il a besoin ;) haha !

♡............................................................ ♥



"Dans ma vie tu es un rêve, dans mes rêves tu es à moi." ♥ Il faut respecter quelques règles de base : Ne jamais s’offrir de cadeaux, ne pas dîner en tête à tête, accepter la concurrence, oublier le mot « chéri(e) »... Et surtout, ne jamais tomber amoureux !© by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
MODO STFU
avatar
Lucifer Wolff

▼ Date d'inscription : 14/05/2016
▼ Messages : 78
▼ Avatar : fernandez
▼ Crédits : avatar : ultraviolences (bazzart) photo : kissedbythevoid (tumblr)



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Sam 21 Jan - 16:02
iwan rheon gosh
bienvenue par ici copain, bonne chance pour la suite de ta fiche, puis hésite pas si t'as des questions ! keur

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
SKIV
avatar
Ylli H. Hoxha

▼ Date d'inscription : 19/01/2017
▼ Messages : 35
▼ Avatar : Iwan Rheon
▼ Crédits : avengedinchains



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Mar 24 Jan - 23:06
Merci vous deux! Vous en faites pas, je viendrai bien vite sur vos fiches de liens !

Petite demande : j'me tape une correction de 2 dossiers qui m'est tombé sur la coin d'la tête et donc je vais avoir une fin de mois bien remplit... Est-il possible de m'accorder un délai svp ? >< Je pense pas la terminer le 31 non plus, bien avant ! Mais au cas ou! En plus il ne me reste que très peu à écrire. J'en appelle à votre clémence ♥
Voir le profil de l'utilisateur
S.A.P.E
avatar
CeCe Greenaway

▼ Date d'inscription : 31/12/2016
▼ Messages : 57
▼ Avatar : chung la magnifique mirifique
▼ Crédits : kawaiinekoj



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Ven 27 Jan - 21:03
Bien sûr pour le délai ! l'essentiel étant de prévenir (désolée par ailleurs de notre délai de réaction), jte met jusqu'au 31 dans le doute et tiens nous au courant coeur rose (je te répond asap dans la partie invité ou part MP ;) )

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bruits du trottoir

▼ Date d'inscription : 24/09/2015
▼ Messages : 110
▼ Avatar : danger
▼ Crédits : nothern light



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Dim 29 Jan - 17:57
J'ai bien hâte d'avoir des dossiers sur toi à afficher à tout New-York riremoqueur

Bienvenue !

Des BDT en personne.

STARRRS
Voir le profil de l'utilisateur
SKIV
avatar
Ylli H. Hoxha

▼ Date d'inscription : 19/01/2017
▼ Messages : 35
▼ Avatar : Iwan Rheon
▼ Crédits : avengedinchains



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Dim 29 Jan - 19:17
Et voualàààà, fiche terminééééééééée ! :D Merci pour le délai et désolée du temps que j'ai mis ! (C'sûr que tout faire au dernier moment en études c'pas le top haha *part se cacher*) ♥

BDT : t'en auras, t'en auras huhhu, merki !
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SKILL
avatar
Adriel D. Whitlock

▼ Date d'inscription : 27/11/2015
▼ Messages : 101
▼ Avatar : Sam Claflin
▼ Crédits : Malbe



MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   Mar 31 Jan - 14:18


Tu es validé-e !!!


Du coup c'est tout bon pour moi  kiki J'espère que tu te plairas ici  <3



Fé-li-ci-ta-tions ! Tu es officiellement une salade !    Maintenant que tu as terminé ta fiche, et que celle-ci est en règle, tu vas pouvoir participer à l'aventure bien comme il faut ! Après avoir vérifié que ton avatar était bien recensé dans le bottin tu peux recenser ton prénom et ton nom par ici !

coeur  Si tu veux trouver des potes tu peux aller gratter l'amitié ici puis poster ta propre fiche. Tu peux également jeter un coup d'oeil au topic commun des liens, afin d'y poser ta recherche et répondre aux recherches des autres.

coeur  Pour continuer sur le chemin de l'intégration tu trouveras une partie flood rien que pour ton groupe , si tu veux tu peux même demander à  être parrainé . Pour plus de fun tu peux aussi choisir de t'ouvrir une partie "défi" c'est ici !

coeur  Puis tu trouveras dans cette partie tout ce qui t'es recommandé de recenser, à savoir ton job, ton logement, et plein d'autres sujets.

coeur  Si tu te sens téméraire et que tu veux RP d'entrée de jeu, tu peux trouver un partenaire de rp dans ce topic.

coeur  Tu peux proposer un événement au forum (une grosse fête publique pour l'anniv de ton perso, un showroom, un concert, ce que tu veux)   ici  !! N'hésite pas à proposer tout pleins de trucs, du topic commun simple aux intrigues, on aime quand ça bouge !

coeur  Enfin, dernier point mais pas des moindres les BRUITS DU TROTTOIR, tes points "BDT", ils représentent la popularité de ton personnage à New York et parmi ton crew. Tu retrouveras tous les ragots en cliquant ici et tu pourras envoyer des ragots info/intox aux BDT, en cliquant ici , puis poser des questions aux BTD si le coeur t'en dit ici .

Pour le reste, on va te laisser fouiller un peu... instagram, téléphone portable, Cristinette Cordulette... bientôt tu connaîtra tout ça sur le bout des doigts !  178

 



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~   
 

J'me dis, qu't'es pas sérieux, c'est ton égo qui te ronge ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Azäziel [Assassin]
» quel est votre biorythme astral ?
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» Candy legend [libre et absolument pas sérieux.]
» Marie a soif de savoir [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: we exist :: I Know What I am :: Always Here-