Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥️ ♥️ ♥️
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 Elevators just don't crash + Aby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Elevators just don't crash + Aby   Ven 19 Aoû - 11:12

FEAT. Abygaëlle Z. Carver
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 494 mots.

J'ai pas l'habitude d'être là. Je me sens à côté de mes pompes, pompes qui sont un peu crades maintenant que j'y pense, maintenant que je me retrouve au milieu de types dont les costards doivent coûter six mois de mon salaire. Faudrait peut-être que je les change, j'ai vu une boutique qui en fait des pas mal pas loin de chez moi...

Je dois avoir l'air un peu con là, avec mes cheveux un peu trop longs -y comprendre : ça fait des semaines que je dois aller chez le coiffeur parce que ça ressemble plus à rien et que c'est pas loin de me tomber dans les yeux-, mon jean qui tombe bas parce que j'ai toujours pas de foutue ceinture, ma chemise en flanelle qui contraste à mort avec les chemises blanches, bleues pâles, roses et j'en passe, des mecs qui bossent dans ces bâtiments. Honnêtement, si ça tenait qu'à moi, je foutrais pas les pieds là. Mais mon père m'a demandé de passer récupérer un truc pour lui dans son bureau, parce que forcément, c'est après être parti en vacances avec ma mère qu'il réalise qu'il a oublié dans un tiroir un dossier supra important...

Je passe à peine l'entrée du bâtiment -bordel, ça fait combien d'étages, cette merde ?- que j'ai déjà droit à des regards chelous, le genre de truc qui te fout un peu mal à l'aise parce que tu sais qu'on te regarde dans les détails, et que ça a rien de sexuel, c'est juste du jugement mêlé à de la condescendance... Les mains glissées dans les poches, je m'approche des ascenseurs, sortant l'une d'elles pour presser le bouton qui s'allume directement, et j'attends. J'ai pas pu passer avant le boulot, donc on est pas loin du début de soirée. A cette heure, il devrait plus y avoir grand monde, je devrais pas être emmerdé par un ascenseur blindé.
Et effectivement, quand les portes s'ouvrent avec un ding retentissant, la bête est vide. Jusqu'à ce que j'y entre, et qu'une jeune femme me rejoigne en pressant un peu le pas pour éviter que les portes ne se referment sur elle. Elle, je la connais. C'est une pote de Felix, on s'est vus plusieurs fois, mais on a jamais vraiment discuté. Alors je me contente d'un sourire peut-être un peu constipé, d'un hochement de tête, et d'un bonjour -ça devrait peut-être être plutôt bonsoir, vue l'heure, mais on s'en fout.

Je lui demande son étage, presse le bouton, puis celui qui correspond au mien, et les portes se ferment pour que finalement, l'ascenseur commence son bout de chemin. Je dis bien commence, parce qu'après à peine quelques secondes, il s'arrête brutalement, et mon coeur démarre son battement un peu frénétique, celui qui m'indique clairement qu'il y a un problème, et que ça va pas aller. J'inspire lentement, très lentement, attendant en silence -et un semblant de calme- que ça reparte, mais ça semble rester en place.

Merde.

Elevators just don't crash

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 367
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Ven 19 Aoû - 12:38

♦ Elevators just don't crash
La blonde ne connaissait pas vraiment ce genre de quartier où le business, l'argent et le sexe sont au cœur des discussions. Cependant, elle était contrainte de s'y rendre afin de prospecter après des grands patrons, pour une oeuvre de charité. Il était un peu tard, mais c'est à cette heure-ci qu'ils sont en général les plus disposé à écouter. Elle connait ce monde, c'est pourquoi elle s'est vêtue d'une longue robe bordeaux un peu décolletée mais pas trop. Pas vraiment à l'aise dans ce genre d'exercice, elle faisait mine d'être pleine d'assurance.

Elle avance vers un grand bâtiment, lorsqu'elle entre, elle sent les regards se poser sur elle pour la détailler des pieds à la tête. Prenant une grande bouffée d'air, elle relève la tête pour sourire au personnel de l'hôtel. Les ascenseurs sont un peu plus loin, elle marche dans leur direction. Lorsque l'un d'entre eux s'ouvre, elle presse le pas pour y rentrer de justesse. Elle se retrouve avec un jeune homme qu'elle connait mais qu'elle n'arrive pas à remettre son prénom. C'est un ami de Félix, le meilleur ami de la blonde. Elle a déjà croisé ce brun à diverses reprises mais sans jamais vraiment prendre le temps de lui parler. Elle s'étonne de le voir dans ce genre d'endroit, surtout avec cette tenue, cela l'amuse. Le décalage est absolument parfait. Tout comme lui, elle le salut de la tête et lance un "bonsoir" courtois et sincère, en souriant. Après lui avoir donné le numéro de mon étage, l’ascension commence.

Perdue dans ses pensées, à la recherche du prénom de son camarade de montée, Abygaëlle sursaute et manque de tomber lorsque l'ascenseur s'arrête. Elle souffle doucement espérant que ce dernier va reprendre sa lancée, en vain. Le jeune homme lâche un juron. La blonde s'avance pour appuyer sur le bouton d'appel d'urgence. Plusieurs sonneries retentissent, ce qui parait interminable. Puis une voix répond au bout du combiné demandant ce qui se passe. "Nous sommes deux, et nous sommes coincés dans l'ascenseur numéro 5. Qu'est-ce qui se passe ?" La personne au bout du fil marmonne quelque chose à un collègue avant de nous parler d'un incident technique. Aby s'écarte du micro et se frotte les yeux en attendant une intervention divine.
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Ven 19 Aoû - 14:24

FEAT. Abygaëlle Z. Carver
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 358 mots.

C'est marrant comme je fais tache à côté d'elle, comme elle semble bien plus dans son élément ici que moi. J'irais presque commenter là dessus si je me retrouvais pas à froncer les sourcils quand les sonneries du bouton d'appel d'urgence se font entendre. Putain, c'est vrai, ce bouton existe. Elle a de bons réflexes, clairement meilleurs que les miens. Je retiens un peu ma respiration quand le mec répond de l'autre côté de l'appel, attendant un truc rassurant, quelque chose du genre "ouais ouais vous en faites pas, tout va reprendre dans 12 secondes et 10 centièmes"... Mais tout ce qu'on a, c'est un retour sur un incident technique, sans autre chose, et alors que le mec nous demande d'être patients, les murs se resserrent.
Je serre les dents, déglutissant avec peine. Okay, c'est pas la première fois que je me retrouve bloqué dans un truc pas grand, ça va aller, non ? Je peux le gérer, j'ai appris à le gérer. Un peu. Je crois. Quasi automatiquement, mes yeux cherchent partout, et machinalement, je tends le bras pour appuyer un peu frénétiquement sur les boutons et tenter de relancer l'ascenseur. Rien, rien ne bouge, aucun bruit. Tout est bloqué.
Ce qui sort de ma bouche à cet instant sonne comme "non non non", mais toute mon attention se focalise sur l'air présent dans l'endroit, et sur le fait que je commence à avoir de la peine à respirer, la panique commençant à lacer mes entrailles. Je ferme les yeux, tentant comme je peux de ne pas me laisser aller, de lutter contre la peur, contre cette voix qui s'immisce dans ma tête pour me dire que là, ici, je suis bloqué et que j'en sortirais peut-être jamais. C'est idiot, je sais que je vais en sortir. Je le sais, ils arrivent...

Pas vrai ?

Je réalise en entendant ma propre voix que j'ai du dire toute cette fin de réflexion à voix haute, essayant de contrôle comme je peux mon souffle. Inspiration, expiration. Le tout, maintenant, c'est d'éviter une crise de panique. Mais il faut que je sorte, là. Il faut que je sorte vite.

Elevators just don't crash

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 367
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Ven 19 Aoû - 23:37

♦ Elevators just don't crash
Lorsque le jeune homme s'approche, Abygaëlle fait un pas en arrière. Elle doit rester calme et attendre que tout s'arrange. Oui, mais dans combien de temps ? Les secondes parraissent des heures dans ce genre de situation... Quelques instants c'est gérable, mais si ça durait des heures ? Tout s'agite dans sa tête. Elle n'a pas d'eau, rien a manger. Et si elle avait envie de faire pipi ? Cette question commence à l'obsédée alors que le jeune homme tape intensément sur les boutons de l'ascenseur. Elle sait pertinemment ce qui se passe dans sa tête. L'angoisse, l'impression que la pièce est de plus en plus petite, le manque d'air... La blonde commence à avoir des sueurs froides. Puis, elle décide de se concentrer sur autre chose.

Elle ferme les yeux, cherchant une solution pour calmer le brunet. Elle ne se souvient pas de son prénom, elle devrait s'en foutre dans cette situation mais elle sait que ça peut faire la différence. Connaitre son prénom permettrait de l'interpeller, de le mettre en confiance, de le sécuriser. Elle, elle n'a pas le droit d'angoisser, à quoi ça servirait ? Deux cons en pleine panique ça ne changerait rien. Elle fouille dans sa mémoire, revoit Félix quand il lui parlait de lui, essaie de se rappeler des soirées où elle l'a vu... Ri... Ca revient doucement. Ri-quelquechose. C'est pas suffisant. Elle l'entend paniquer encore et encore, puis il lâche un bout de phrase. Machinalement, Aby répond : "Hein ?" Puis le lien se fait. 'Pas vrai' - vrai - ai - ey. "Riley !" Lance-t-elle, à son tour, comme une délivrance. Elle ouvre les yeux au même moment et fait un pas vers lui. A présent, elle est plus douce, plus calme. "Riley, c'est bien ça ? Regarde moi, tout va bien. Je suis Abygaëlle, enfin, Aby, l'amie de Félix." Cherchant à capter son regard, elle ajoute : "Inspire doucement, expire. Encore." Elle attend quelques seconde puis elle tend ses mains vers lui, l'invitant à les prendre. "Prend mes mains, tout va bien. On va s’asseoir tous les deux."
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Lun 22 Aoû - 11:27

FEAT. Abygaëlle Z. Carver
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 364 mots.

La manière dont elle balance mon nom me fait un peu sursauter, et c'est là que je réalise que je suis un peu à vif, que je gère mal. Je dois avoir l'air d'un putain de lapin devant des phares de voiture, là. Elle reprend, plus doucement, et je serre les dents en l'écoutant, en la fixant. J'acquiesce doucement de la tête quand elle me dit son prénom, comme pour lui dire que je sais, je vois. Je sais qui elle est. Et je la lâche pas des yeux, pour ne pas passer mon temps à observer les murs de peur que ça rétrécisse encore.
J'essaye de concentrer toute mon attention sur ce qu'elle dit, suivant ses instructions et respirant doucement, alternant l'inspiration par le nez et l'expiration par la bouche. Ses mains apparaissent dans mon champ de vision, et je fronce les sourcils, un peu, alors qu'elle me dit de les prendre. Je la suis, je suis pas franchement en position de faire le difficile. Alors ouais, j'attrape ses mains, la laisse nous guider par terre, alors que mes vêtements me donnent un peu l'impression d'étouffer et que je me sens mal dans ma peau. Instinctivement, je grimace.

Désolé...

Je prends mon temps, pour sortir ces mots qui peinent à franchir mes lèvres sans perturber le rythme de ma respiration. Je tremble, un peu. J'aime pas ça. J'aime pas être paniqué, j'aime pas ne pas avoir le contrôle de ce genre de choses.

T'as l'air de gérer ce genre de paniques... T'es psy, c'est ça ?

En tout cas, c'est un truc que je semble me rappeler. Je sais pas trop ce que je racontes, j'essaye juste de faire ce que je peux pour m'enlever de la tête toute tentative d'évasion débile, comme passer par le haut de la cabine d'ascenseur, comme dans ces putains de films où les mecs sortent par là et forcent les portes de l'étage le plus proche comme si de rien n'était. Je sais pas si ça marcherait. Peut-être ? Au pire, si je me pète un truc au passage, c'est pas si terrible. Mon regard reste posé sur le plafond, et pendant un moment, j'hésite très franchement.

Elevators just don't crash

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 367
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Jeu 25 Aoû - 21:17

♦ Elevators just don't crash
Malgré sa robe longue, Aby s'assoit par terre avec Riley. C'est beaucoup plus important, la panique du jeune homme est plus importante que sa foutue tenue. Ca a toujours été comme ça pour la blonde, depuis des années. Les gens passent avant tout, peu importe d'où ils viennent, ce qu'ils ont fait, ce qu'ils voudraient faire, tout le monde a sa place et les fringues ou les belles voitures, ça reste une façade.
Lorsqu'il s'excuse, elle ne répond pas, elle fait simplement une légère pression sur les mains du jeune homme. C'est comme pour lui dire qu'elle a entendu, que c'est pas grave. Lorsqu'il se rappelle de son métier, elle sourit. "Oui, je suis psy... disons que je m'y connais un peu." Elle laisse sortir un petit rire alors qu'elle voit le regard du jeune homme se planter sur le plafond. Elle sait exactement ce à quoi il pense, et si elle était seule, elle serait dans le même état. Mais aujourd'hui, elle n'a pas le droit. Prenant une grande inspiration, elle lance : "Riley, je suis en face de toi, pas là-haut. Regarde moi. Tu travailles où toi déjà ? Et... Tu as des nouvelles de Fé depuis que Moon est revenue ?" Lancer un sujet, parler, meubler pour faire passer le temps, pourvu que ça fonctionne.
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Mar 30 Aoû - 13:44

FEAT. Abygaëlle Z. Carver
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 337 mots.

Je suis cramé direct, et j'ai presque l'air gêné quand elle me demande de la regarder. Je me sens comme un môme qui a fait une connerie alors qu'il y a rien qui peut me porter préjudice, mais je peux pas m'en empêcher. J'essaye de me re-concentrer sur ses mots, sur sa voix, mes doigts fléchissant légèrement à intervalles presque réguliers, ses mains empêchant les miennes de se serrer en poing, empêchant mes ongles de forcer ma peau pour se planter dans ma chaire, comme ils en ont l'habitude quand je panique.

Je suis vendeur. Dans une friperie. Rien de bien glorieux, moins que ton taff à toi, en tout cas.

Je lâche un léger rire qui n'est pas tout à fait franc, qui ressemble plus à quelque chose de forcé. J'attrape l'intérieur de ma joue avec mes dents, essayant de pas me laisser aller à y enfoncer les canines. C'est dans ce genre de cas que je me fais du mal, parce que mon corps a des réflexes qu'il n'empêche pas lui-même. Alors que je me concentre pour essayer de réfléchir correctement, je dois aussi surveiller mes gestes, et l'exercice est épuisant dans cet ascenseur beaucoup trop petit à mon goût.

Je... Non. Je reviens tout juste d'Angleterre, où j'ai passé pas mal de temps dernièrement. Je... Je savais même pas, en fait. Elle est revenue quand ?

Je me sens franchement con, là. Du genre pire pote qui soit. Le fait d'avoir coupé les ponts quelques semaines m'a fait du bien, mais la réalité me revient dans la gueule et je réalise que j'ai beaucoup à rattraper, et surement beaucoup à me faire pardonner. Brièvement, ma colère naissante se dirige vers Dylan, qui m'a pas prévenu, qui aurait pu, aurait dû le faire, mais tout aussi rapidement, elle retombe en réalisant, logiquement, que c'est de ma faute s'il n'a rien dit. C'est moi qui ai cherché à prendre un peu l'air, et il n'a fait que respecter mon choix. Ouais, je suis bien con, tiens... Il faudra que je pense à l'appeler...

Elevators just don't crash

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 367
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Dim 15 Jan - 23:10

♦ Elevators just don't crash
La blonde sourit lorsqu'il parle de la friperie où il travaille. Elle ne répond pas mais trouve vraiment ça cool. Elle se sent un peu génée en pensant que la taille de son magasin doit probablement faire la taille de son dressing a elle... Elle ne se sépare pas souvent de ses fringues, et lorsqu'elle le fait, c'est pour donner à des œuvres caritatives.

Lorsqu'il répond à sa question à propos de Félix, elle est un peu déçue par sa réponse. Elle espérait avoir plus d'éléments mais ça n'est pas le cas. "Il y a quelques semaines... Je savais pas non plus, jusqu'à ce qu'elle m'interpelle dans un café. J'ai pas vu Félix depuis..." Sa voix tressaille à la fin de sa phrase. "J'espère qu'il ne va pas retomber dedans." Sentant qu'elle n'aura pas d'autres éléments, elle décide de clore l'affaire Félix/pétasse... enfin Félix/Moon. Un peu à court de sujet de discussion, elle décide de tenter autre chose. Elle lâche une des mains du jeune homme pour attraper son portable. Rapidement elle tapote et la musique commence à arriver. "Lève toi, ferme les yeux et danse avec moi." La grande blonde passe ses bras autour du cou du jeune homme. "Imagine que nous sommes... sur un toit par exemple. A l'air frais... Décris moi le paysage que tu vois." Ça ne ressemblait clairement pas à Aby d'être si proche d'un homme. D'ailleurs cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Là c'est différent, c'est Riley. Si Félix est si proche de lui c'est qu'elle n'a rien a craindre.
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Dim 15 Jan - 23:48

FEAT. Abygaëlle Z. Carver
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 648 mots.

Visiblement, la présence de Moon à New York est loin d'enchanter tout le monde, et je peux largement comprendre. On sait un peu tous l'histoire, et on espère tous que ça ira pour Félix. J'acquiesce vaguement de la tête, me lamentant encore un peu mentalement sur ma piètre compétence en amitié. Si j'avais tiré un dé sur ça à ma naissance, j'aurais fait 1. Un bon échec critique. Histoire de. Peut-être que c'est ce qu'il s'est vraiment passé. Je suis un putain de perso de jeu de rôle, et quand j'ai fait mon jet de dé de caractère, j'ai foiré celui-là dans les grandes largeurs. Ça expliquerait.
Elle me tire de mes pensées en mettant du Ed Sheeran, ce qui est loin de me déplaire parce que c'est quand même plutôt pas mal, même si ça colle pas trop trop à la situation. Puis elle me demande de me lever, et je le fais avant même qu'elle finisse sa phrase. Quand c'est fait, je regrette un peu de m'être levé, et ça doit se voir à ma tête.

Danser ? De quoi ? Pourquoi ?

Des questions, toujours des questions, alors qu'elle passe ses bras sur mes épaules, comme si un slow était le truc le plus normal à faire dans un ascenseur bloqué. Je suis aussi raide qu'un putain de balai, et je l'écoute m'expliquer son plan, ou plutôt ce qu'elle attend de moi, ultra sceptique. Je sais que j'ai un sourcil tellement haut qu'il va finir par aller se planquer dans ma ligne de naissance de cheveux. J'inspire un bon coup, laisse mon regard se balader sur les murs de l'ascenseur, porte un instant attention au rythme de mon coeur qui est toujours dans un bordel monstre, et décide de lui faire confiance et de fermer les yeux, de suivre ses mots à la lettre.

Un toit. Un toit. Y en a pas des masses, des toits, qui m'ont marqué, mais il y en a un que je connais bien. Qui était un de ces coins où je me rendais avec mes potes quand à 13 ans, on avait l'impression d'être des grands quand on allumait un joint, avec ce rire un peu abruti qu'ont les adolescents quand ils font un truc qu'ils pensent totalement interdit, tellement qu'ils en feront de la taule, alors qu'au pire ils se prendront une tape sur les doigts si le serveur les voit. Ce toit, sur lequel je suis retourné cet été avec certains de ces potes.

Y a cet endroit... L'Oh Me Oh My, à Liverpool. C'est là que s'est mariée ma cousine. C'est au centre de la ville. Ils ont une terrasse sur laquelle je passais pas mal de temps quand j'y vivais.

Aller hop, un aller simple pour Memory Lane.

De là, on voit le Liver Building. C'est... Un vieux bâtiment. Enfin, pas si vieux. Il est juste à côté du port. Depuis la terrasse, on voit une bonne partie de la ville, et l'eau.

Je sais que je fais pas exactement ce qu'elle demande. Je suis plus en train de lui décrire un souvenir, que l'endroit où je me projette vraiment. Mais j'ai du mal à me projeter en dehors de cette cage en métal. Pourtant, je sens bien que mes muscles se sont un peu détendus, que mon cœur bat plus lentement, plus régulièrement. Et inconsciemment, je me laisser aller au rythme de la musique qui touche à sa fin.

Merci.

J'ai toujours les yeux fermés, mais j'ai bien conscience que ça marche, son truc. Et faut saluer l'idée. Même si avec son boulot, elle doit avoir l'habitude de ces conneries. Et pendant un instant, je continue de lui décrire cette ville qu'est Liverpool, depuis le toit d'un bâtiment dont elle a surement jamais entendu parler, en face d'un truc avec deux tours horloges dont elle n'a surement rien à foutre.

Elevators just don't crash

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 367
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   Lun 23 Jan - 20:08

♦ Elevators just don't crash
Les bras autour de Riley, elle se contente de respirer le plus doucement possible. Tenter de le calmer, tel est l'objectif. Elle l'écoute et le laisse s'évader. Ne prenant pas la parole elle se contente,à son tour, de visualiser le toit dont il parle. L'espace d'un instant c'est comme-ci tout est suspendu. Le cerveau d'Aby est comme "en pause". Elle sent que le jeune homme se radoucit. La musique se termine mais elle n'y prête pas vraiment attention. Elle écoute et tente d'imaginer ce que voit Riley, jusqu'à ce qu'il cesse de dire quoi que ce soit.

Tout à coup tout bascule. C'est tout Aby ça. Gérer l'angoisse de Riley était sa priorité et elle ne pensait qu'à ça. Et maintenant qu'il semble un peu plus adoucit, elle se rend compte de ce qui se passe. Elle est là, dans une espèce de grosse boite trop petite, sans issue, avec un mec qu'elle ne connait ni d'Adam, ni d'Eve. Certes, c'est l'ami de Félix, mais elle est bien placée pour savoir qu'on ne connait pas toujours les gens qu'on côtoie et ce qui peut arriver. Elle sent l'angoisse monter en elle, sa respiration devenir plus forte et ses muscles se crispent. Elle veut se calmer, s'écarter et penser à autre chose mais c'est trop. C'est comme-ci ça explosait en elle. Elle descend ses mains sur les épaules de Riley et le repousse vigoureusement. Enfin, avec le peu de force qu'elle peut avoir. Elle court jusqu'à son sac à main pour choper sa bombe lacrymo fétiche. "Reste là-bas." Lance-t-elle les yeux humides.

C'est comme-ci son corps et sa tête ne lui appartenait plus. Elle qui est pourtant si douce, si calme, qui gère les angoisse des autres. Elle se fait prendre à son propre jeu. Elle voudrait courir, s'enfuir. Inspire, expire pense-t-elle. Mais trop de stresse. Elle n'avait pas ressentit ça depuis bien trop longtemps. Dans la rue ou ailleurs, c'est plus simple, il y a une sortie, des voitures ou des gens. Mais ici qu'est-ce qui pourrait arriver. Elle appuie frénétiquement sur le bouton d'appel de l'ascenseur, en vain. Elle suffoque légèrement. Puis, elle va s'asseoir dans un coin les bras autour de ses jambes repliées sur sa poitrine. Elle tremble. "Laiss.. Laisse-moi... S'il..te plait." Balbutie-t-elle.
AVENGEDINCHAINS

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elevators just don't crash + Aby   
 

Elevators just don't crash + Aby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elevators just don't crash + Aby
» Bon ben crash serveur
» Crash Dive
» [Jeu Flash] Nanaca Crash
» CRASH || C’est trop calme... j’aime pas trop beaucoup ça... J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: new york, new york ! :: Manhattan :: Financial District & Midtown-