Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥️ ♥️ ♥️
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 L.I.B.R.A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: L.I.B.R.A    Dim 10 Juil - 1:58
light of the seven
Marlon & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

on dit que les garçons naissent dans les choux, pour sûr ça ne concerne pas la pâtisserie. pourtant c'est bien de la crème. un lit de crème, parfumée à la rose. aucune idée de si il a déjà goûté ça un jour, mais ça lui semble très agréable. en fermant les yeux tout semblait être de la maison de nico mais en ouvrant cela n'avait rien à voir. en ouvrant les yeux il a vu autre chose. puis il est tombé. et le sable l'a ramassé. comment ? pourquoi ? il brille de mille feu, est-ce que le siable de diamants existe ? dans quel pays les plages sont-elles en poudre de diamants ? tout est beau. tout est frais. les fleurs sentent le printemps, la brise semble réelle et pourtant quelque chose compresse sa poitrine. comme chaque soir.
une.
deux.
trois.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mar 12 Juil - 22:31
La fatigue l'emporte. Toujours. Quand bien même la poudre blanche vint la retenir un temps dans le monde des vivants, les heures frappées de nuit vinrent l'aspirer.
Elle ne pensait pas arriver ici. Elle ne pensait pas arriver ailleurs que dans un néant d'abysse. Pourtant, lorsqu'elle ouvre les yeux, c'est une plage de diamant qui s'ouvre à son regard. Le sable peut-il révéler l'éclat du plus pur des cristaux ? Mérite-t-elle pareille merveille ? Non. Lui souffle une voix lointaine qui la pousse en avant. Ses pieds s'enfoncent dans la terre sablonneuse se révélant aussi douce que la soie. Un chant de sirène au loin l'attire ou est-ce le simple mugissement des vagues ? Elle ne sait plus. Ne cherche plus à savoir.
Est-ce une silhouette humaine qu'elle perçoit ou le simple fruit de son imagination ? Ça ne peut être que lui, tu rêves. Susurre une voix féline alors qu'elle s'approche de l'inconnu. Il est étendu sur le sable, yeux clos, une fleur s'épanouissant sur sa poitrine, s'ouvrant sur le souffle de sa respiration qui chante, curieuse mélodie.
- Tu as une fleur sur le cœur. C'est toi qui l'imagine ?
Ou vous deux. Rugit une voix soudaine alors qu'une multitude de roses surgissent soudainement du sol.
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mar 12 Juil - 23:05
light of the seven
Absolem & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

quand on semble s'approcher tout lui semble froid d'un coup. il pense fort à Denise Richards, son image totem pour chasser nico mais il ouvre les yeux et ce n'est ni l'une ni l'autre. il baisses les yeux sur sa poitrine, une sensation s'est matérialisée en fleur géante, sûrement nourrie aux pilules radioactives. on hurle et il est debout. et ça ? c'est toi ? lance le grand brun, effrayé par les roses comme si elles étaient autre chose. tu sais la dernière fois au tennis, un mec a avalé une balle.. il parle comme si il la connaissait depuis toujours. comme si il la connaissait tout court. sautille sur les roses qui s'entassent et rebondissent. hume l'air marin. malin. matin.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mar 12 Juil - 23:50
Les regards s'affrontent, l'un surpris, l'autre, effrayé. L'inconnu observe sa poitrine qui se recouvre d'une fleur imposante semblant prendre racine dans la chair blanche. Sans douleur. On ne souffre pas dans les rêves, tout est faux et si vrai à la fois. Fred s'assoit tranquillement, attrape la fleur sortant de la poitrine de l'inconnu et la laisse s'envoler en souriant. Sereine. Son souffle se cale sur la mélodie des vagues, tranquille. Elle est à dix milles lieux de ressentir la panique de son compagnon d'infortune. Elle voudrait d'ailleurs lui demander ce qu'il fiche ici, oublie l'idée dès qu'elle surgit, c'est volatile ces choses là, comme les oiseaux, ceux qui courent dans le lointain et surf sur les vagues. La faune est étrange ici-bas. C'est un peu moi et c'est un peu toi, j'imagine. Répond-t-elle d'une voix tranquille alors que l'autre lui raconte une curieuse histoire. Elle ni trouve aucun sens, le regarde partir au loin. C'est si bon de perdre la tête sans crainte de sombrer dans la folie.
Il doit être sacrément déformé pour avaler une balle. Tu crois qu'il est dans le livre des records maintenant ?

Elle le regarde sautiller sur les fleurs. Il semble aussi léger que le vent. Fred se lève à son tour et saute sur une fleur à sa gauche. Son corps est aussi léger comme si elle ne pesait pas plus lourd qu'une plume. Tu crois qu'on peut aller sur les nuages ? J'ai toujours rêvé de m'allonger sur eux.Ni une, ni deux voilà qu'un incroyable nuage d'un blanc saisissant se matérialise sous eux. C'est aussi confortable et doux que du coton, Fred ne peut retenir un éclat de rire. C'est si facile de rêver.
Dis quelque chose ! Imagine un truc ! On peut tout faire !
Mieux que la drogue, mieux que la baise, mieux que la bière, mieux que la danse. Plus libre que la liberté elle-même, aucune frontière, aucune limite ne fusse celle de leur imagination.
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mer 13 Juil - 13:06
light of the seven
Absolem & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

son visage se déforme dans un air suspicieux, mi choqué mi sceptique. tu arraches souvent le coeur des gens comme ça ?, barbare. le livre des records ? c'est quoi cette merde ? demande-t-il sans vraiment le demander avant de se marrer puis de se couper net en observant la jeune femme s'allonger sur un nuage venu la récupérer comme un taxi ou un uber. il est sceptique, les fleurs disparaissent et ses pieds touchent le lino froid du couloir. je ne sais pas faire ça moi, mais bien joué, c'est beau à voir. il attrape un pan du nuage et avance dans le couloir en faisant avancer avec lui le nuage de madame à ses côtés. puis ses mains passent à travers. foutu nuage. j'ai des envies de beignets de poulet.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mer 13 Juil - 13:25
Un sourire étire la lippe vermeille. Son cœur est déjà haut, transperce les cieux, disparaît dans un balais d'argent. Son regard suit la danse, gourmande, elle aimerait lécher le ciel comme quand, petite, elle espérait pouvoir manger les étoiles. C'est pour libérer les peines. Elle répond en baillant, à peine consciente des mots qu'il lui envoie et qui gravite autour d'elle. Des centaines de mots sauvages aux crocs et griffes acérés. Mordant et curieusement attirant, leurs baisers se font caresses, ils s'écrasent sur sa peau étrangement blanche, laiteuse, durant un instant, Fred craint de devenir liquide.
De la merde dans une boîte, à n'ouvrir sous aucun prétexte.

Sa voix est atone, pâteuse, elle a soudain soif alors que le cumulus cotonneux se matérialise sous elle. Lui ne sait pas faire, Fred fronce les sourcils, elle flotte à la frontière de son inconscient, perçoit vaguement que tout cela est faux, espère que cela soit vrai. Viens. Qu'elle lance en attrapant ses mains l'aidant à traverser le nuage.
Moi j'ai le ventre aussi creux qu'une bulle de savon.
Ils flottent dans un étrange couloir, celui de l'inconnu, Fred secoue la tête soudain prise d'effroi alors qu'une lumière grise brille au fond du couloir dans lequel ils sont engagés. Si tes beignets sont derrière ce truc couleur morve je préfère encore finir dans l'eau ! T'as si faim que ça ?
La panique transcende sa voix dont l'écho se répercute tout autour d'eux, elle se retourne vers l'inconnu et l'accroche de ses billes félines. Plutôt se transformer en lapin que finir dévorer par un foutu beignet dégoulinant d'huile !
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Ven 15 Juil - 3:10
light of the seven
Absolem & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

libérer les peines. c'est mignon, dit comme ça. s'arracher le coeur pour ne plus rien ressentir, il l'a pensé, ressenti, rêvé de nombreuses fois depuis qu'elle a répondu, froidement, "non". qu'elle connasse. pour une fois qu'il ne rêve pas d'elle, absolem reste bête à observer la jeune femme de son rêve. dans le sens propre du terme. pour une fois ce n'est pas nico. le lendemain il se demandera, qui elle est, si l'esprit est capable d'inventer des visages. il repensera à toutes les femmes observées au cinéclub, puis il dessinera peut-être, selon ses souvenirs, car il a la capacité de se souvenir, vraiment bien, très bien, trop bien, de ses rêves.
rêve de nuage. il se savait pas capable de rêver aussi niais, mais il a la sensation d'être heureux, ce qu'il n'expérimente pas éveillé depuis des années.
l'ambiance tourne trop vite. comme toujours avec lui, et absolem sursaute avant d'observer la jolie métisse ses côtés. il prend sa tête entre ses mains. n'aie pas peur. qu'il dit, avant de rire. une bulle de savon ? fait-il ensuite en tâtant le dit ventre du bout de son doigt, une fois puis des dizaines de fois, rien que pour l'embêter.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Dim 17 Juil - 20:13
Elle aimerait bien savoir pourquoi il est là. Lui qu'elle ne connait pas, qu'elle n'a jamais vu. Elle se souviendrait de sa drôle de trogne et de son air d'enfant décérébré. Elle est presque déçue d'être dans un rêve, elle a presque peur de l'oublier en se réveillant. Parce qu'elle va se réveiller n'est-ce pas ? Même si finir ses jours sur un nuage ne lui déplaira pas, un peu de repos, beaucoup de vide, des heures d'absurdes... C'est étrangement de cela dont elle avait besoin.
Pas ça !
S'entend-elle dire alors qu'elle esquive les assauts de l'inconnu. Elle finie par lui attraper les poignets, se retenant de rire, de lui tirer la langue, de se comporter comme la gamine qu'elle n'avait jamais pu être.
J'ai les bulles sensibles. Explique-t-elle, le plus sérieusement du monde avant de l'attaquer à son tour non sans vivacité.
Les tiennes elles sont solides. Instant de silence se terminant dans un sourire enjôleur. Je parle de tes bulles, bien sûr.
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Mer 20 Juil - 1:30
light of the seven
Absolem & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

il rigole, amusé par l'impulsivité et la spontanéité de la jeune femme qu'il a l'impression de connaître depuis toujours. la magie du monde inconscient. je mange beaucoup de carottes c'est pour ça. la carotte pour endurcir les bulles ? le grand brun couine un instant avant de se marrer et attraper à son tour les poignets de la belle pour l'empêcher de laisser des pics électriques dans son abdomen, vilains doigts, vilaines sensation. quelle idée !
le décor a changé, le support aussi, mais il n'y fait pas attention, il ne sait pas où ni comment ni pourquoi, la conversation est ce qui prévaut. absolem tire sur un ressort de la tête à la métisse. des cheveux à l'opposé de la fille habituelle de ses rêves. tu es belle. qu'il lâche comme un enfant.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Lun 25 Juil - 18:34
Elle rit face à l'absurdité de sa réponse. Un rire de clochette dont elle voit s'envoler les notes sans véritablement y prêter une quelconque attention. Son esprit d'analyse c'est endormit, avalé par son subconscient qui, tel le maître de son rêve lui fait oublier que tout ce qu'elle voit, ressent n'est que le fruit de son imagination. Juste retour des choses pour la barmaid qui se vautre dans la magie de l'instant. C'est surement à cause d'elle que j'ai une peau de sable. Référence à la couleur de sa peau venant trancher avec la pâleur de l'inconnu -dont elle n'a toujours pas envie de savoir le nom.- Je l'aime bien ta couleur, on dirait que la lune t'as embrassé le corps. Elle sourit tout en fixant les mains du jeune homme entourant ses poignets. Il lui tire une mèche de cheveu devenu ressort, elle lui tire la langue, penche la tête sur le côté lorsqu'il lui dit la trouver belle. Ça sonne comme un coquelicot. Manière d'accueillir le compliment en ronronnant. Toi t'as la beauté unique. Elle sourit, la chaleur dans le coeur qui les inonde, les frappe. Une soudaine bourrasque de vent se lève, ils tombent de leur perchoir, une mer d'herbes épaisses et doucereuses amortit leur chute. Fred roule sur Absolem en riant, disparaît dans les herbes comme avalées par elle. C'est doux.Qu'elle lance à tue-tête en fixant le ciel.
FONDATEUR SE7EN
avatar
Absolem G. Whitlock

▼ Date d'inscription : 02/06/2016
▼ Messages : 119
▼ Avatar : adam the lord
▼ Crédits : astoria



MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    Dim 11 Sep - 16:33
light of the seven
Absolem & les passagers
You know how people say that you can't run away from your problems? Well, I moved away from mine. And it worked. So people are so wrong so much of the time.

tout ce qu'elle dit sonne bien, enfant de sable et enfant de lune, c'est poétique, ça lui rappelle un dessin animé entre l'eau et le feu dont il ne se souvient que vaguement. si tu m'embrassais, tu crois que je deviendrais or ? demande-t-il quand elle lance les coquelicots. ils échangeaient beauté et ça leur allait alors quand la jolie métisse joue au chat fou en roulant sur lui puis en disparaissant dans les herbes, il s'imagine quelque chose d'un peu plus doux : un baiser. monsieur la lune s'avance vers elle et passe par dessus son corps avant de la fixer, leurs souffles s'entrecroisant, le brun se penche doucement en ce qui lui semble être une éternité, il espère poser ses lèvres sur les légèrement rebondies et incroyablement bien dessinées lèvres de l'inconnue féline. mais il tombe, sursaute, se réveille.
rien n'était réel et tout en a la saveur. jusqu'à l'odeur du coton.
Made by Neon Demon

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L.I.B.R.A    
 

L.I.B.R.A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: chill on the hill :: Archives RP-