Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥️ ♥️ ♥️
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 jarris save the uk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: jarris save the uk   Mer 6 Juil - 3:33
elle s'est lancée.

C'est pas l'argent qui lui manque, pas même le temps dernièrement. Elle est un peu cruche G. quand elle a un garçon en tête, capable d'aller au bout du monde sans y réfléchir à deux fois. Encore que l'Europe, c'est pas le plus loin, c'est pas vide d'intérêt, c'est d'une pierre deux coups. Mais les motivations sont critiquables. A l'aéroport, Blondie cherche le grand douillet du regard, elle sourit un peu bêtement en entendant l'accent local, il y en a même un qu'elle n'a pas compris.
Aucune fierté.
Il ne l'a pas invité et elle pointe le bout de son nez après avoir elle-même insisté. Lolita préfère ne pas y penser sinon elle va se retrouver contrariée.
Et si il se moquait d'elle ?

Quenottes pointue sourit. Il est chaleureux. Ca valait le cop.
Heyyy ! lance la brindille à l'attention de son... sex friend ? Clope au bec, miss est fringuée chill pour le trajet, elle s'étonne de l'enthousiasme qui la saisie intérieurement. Je suis venue. fait-elle simplement, presque timidement.

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Mer 27 Juil - 12:24

FEAT. Georgia Lolita Jarmusch
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 525 mots.

Ca s'est fait complètement à l'arrache. J'aime bien, quand ça se fait à l'arrache comme ça, de manière totalement impulsive. J'ai pas vraiment été surpris quand elle m'a dit qu'elle venait. J'ai pas vraiment été surpris qu'elle le fasse pour de vrai. Peut-être parce que je suis moi-même le genre de type à faire ça sur un coup de tête. Après tout, je me suis barré à Liverpool comme ça, ça m'est venu comme une envie de pisser... On dit qu'on prête aux autres ce qu'on est capable de faire soi-même, nan ? Un truc du genre.

Je l'attends à l'aéroport, les mains dans les poches. J'ai hésité à rapporter un panneau avec son nom dessus, voire même une connerie, mais j'ai franchement la flemme, et vue ma taille, elle devrait pas avoir trop de mal à me trouver. Et effectivement, alors que je me dandine d'un pied sur l'autre, à regarder les gens passer, je vois sa tête blonde dans la foule qui se dirige vers moi. Y a pas qu'elle, de blond, hein, mais elle je la reconnais. Les autres pas trop, quoi qu'il y a un type qui me dit un truc... L'était peut-être avec moi à l'école ? Je sais pas, j'ai pas envie de m'emmerder à lui demander, et puis de toute façon il s'est déjà barré avec ses deux valises et demi.
Elle continue de se rapprocher et je sens mes lèvres s'étirer. Putain, je dois sourire comme un abruti, mais ça fait plaisir de la voir, alors merde. En plus c'est pas comme si ça me changeait beaucoup, j'ai appris à faire avec. Elle m'arrache même un rire, qui sonne peut-être un peu fort si j'en crois les regards noirs qu'on me balance à droite et à gauche. C'est pas long, mais ça s'entend.

Ouais, j'ai remarqué ! Le voyage s'est bien passé ?

Sans même lui demander, je récupère son sac de voyage et le passe sur mon épaule. Je suis galant et bien éduqué moi, je porte les affaires des dames. J'aurais peut-être dû vérifier avant que ça l'emmerde pas, mais meh, tant pis.

Prête à découvrir la campagne ?

Liverpool c'est pas tant que ça la campagne, même si notre accent est tellement dégueulasse qu'on croirait que si, mais ça m'éclate. Puis bon, c'est elle qui a sous-entendu en première que je suis un cul-terreux, autant lui couper l'herbe sous le pied avant qu'elle recommence !
L'avoir en face de moi, ça ravive quelques souvenirs, qu'étaient déjà pas si enfouis que ça. Ca fait un moment qu'on s'est pas vus, et à chaque fois qu'on se retrouve ou qu'on se tombe dessus, il se passe un truc. Sexe, roulage de patins, gêne -avec ou sans mes parents-, y a toujours une histoire, et voir son sourire comme ça, ça me rebalance tout dans la gueule. Je me redresse un peu, gagnant des centimètres dont je manquais pas, me racle un peu la gorge. Je me demande un peu si j'aurais dû, je sais pas, la prendre dans mes bras ou quelque chose quand elle est arrivée. Ca aurait bizarre nan ? Ouais, surement.

Jarris save the UK

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Mar 6 Sep - 20:35
Georgie rit et se retrouve un peu gauche lorsque le premier réflexe de Riley est de prendre son sac. Elle le remercie avant de faire doucement "oui" de la tête tout en le suivant. C'est donc bien la campagne ! le chambre-t-elle avant de hausser les épaules, feignant la résignation. Je suis prête, je suis prête. On dirait l'émission française sur les amoureux à la campagne là.. Blondie se coupe, baisse un peu la tête et attrape soudainement son paquet de clopes. Outre le fait qu'elle ne sait plus trop de quelle émission elle parle, c'est le terme "amoureux" qui la rend soudainement perplexe.
Une véritable adolescente.
Elle espère qu'il ne se fasse pas d'illusions. Quelles illusions ? Les mêmes qu'elles se faisaient jusqu'à ce qu'il quitte New York sans prévenir ? Jusqu'à ce qu'il l'accueille sans un baiser, sans une embrassade ?
Un pas en Europe et elle se retrouve aussi névrosée que les habitants du Continent.
Tu m'as prévu un planning aux petits oignons ? Je veux faire tout ce qu'il est ordonné de faire en Angleterre ! A part prendre ton accent bien sûr. elle rit, mais un passant, lui, ne rit pas. C'est qu'ici, l'accent exotique, c'est le sien, et la réputation des ricains..
Une fois dehors, G. s'allume la clope et se pose. T'es venu en voiture ? il lui avait manqué, et pourtant une fois face à lui elle a la sensation de n'avoir rien à dire. Le stress sans doute. Tes parents sont là aussi ? Demande-t-elle d'un coup, enthousiaste.

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Ven 7 Oct - 15:08

FEAT. Georgia Lolita Jarmusch
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 524 mots.

L'émission française sur les amoureux à la campagne... Avec ce que je me bouffe comme télé-réalité -mais discrètement, s'il vous plait !-, je mentirais en disant que ça me dit rien du tout, que j'ai aucune idée de ce dont elle parle. Ouais, ça titille vaguement, et il est pas impossible que j'ai au moins lu un truc là dessus ou vu un extrait. J'acquiesce vaguement de la tête, sans vraiment m'attarder sur les mots eux-même. Quoi que si en fait, un peu. Je peux pas m'empêcher de chercher ce qui l'a poussée à faire ce rapprochement. Elle sous-entend que je suis le pécore qu'elle, petite citadine, est venue rencontrer dans le but d'un "et plus si affinité" ou un truc du genre ? Je fronce les sourcils, la tête un peu baissée, perdu dans mes pensées jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole.

Tout ce qu'il est ordonné de faire ? On a pas fini ! Même moi j'y suis pas complètement, je crois ! Mon rire est bizarre, à moitié présent alors que ma cervelle a pas tout à fait fini avec cette histoire de télé-réalité. Pour mon accent, t'en fais pas, la plupart des anglais vont te dire que c'en est pas, alors t'es tranquille.

A peine dehors qu'elle allume sa clope, et je ralentis le rythme de marche pour qu'elle ait le temps d'en profiter avant qu'on prenne la route.

Etrangement, oui. Un pote m'a poussé à reprendre le volant, comme quoi ça fait suffisamment longtemps et que je devrais plus me bloquer comme ça. Du coup j'en ai louée une, même si je mets parfois longtemps pour faire un trajet court parce que je me tape une légère crise de panique.

Rire presque gêné, mais faut avouer que j'ai bien fait de prévoir un bon temps de rab pour venir la chercher, parce que j'ai dû m'arrêter sur le bas côté le temps de me calmer un peu.

Par contre, bordel, conduire ici c'est dégueulasse quand t'as appris ça aux Etats-Unis. J'ai eu l'impression débile qu'étant anglais, ça viendrait tout seul, mais nan, faut pas croire ça, je galère autant qu'un connard non-british qui découvre la conduite à gauche.

Les clés dans ma main s'entrechoquent alors que j'appuie sur le bouton pour déverrouiller la voiture qui, dans un "bip" qui résonne bien dans le parking, se fait remarquer comme elle le doit. J'ouvre le coffre pour y poser son sac, puis le referme, m'y adossant pour la regarder tandis qu'elle continue sa cigarette.

Nan, mes parents sont pas là. C'est que moi, cette fois-ci ! Encore heureux, parce que je sais pas où on aurait créché, si on était venus en famille... Un mois dans un hotel, bof, je t'avoue. J'ai du bol, tellement que c'en est presque louche, mais j'ai un pote qui est en vacances en Australie, du coup il m'a laissé son appart, tant que je dégueulasse rien et que je change les draps.

Je hausse les épaules, du genre "tout est normal", croissant les bras sur ma poitrine. J'ai peur de faire un truc que je devrais pas faire, si je laisse mes mains inoccupées...

Jarris save the UK

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Jeu 27 Oct - 2:09
C'est parce que tu m'attendais pour les faire ! répond Georgia tu tac-au-tac avec un petit rire amusé avant d’acquiescer aux paroles de Riley avec un mouvement de tête. Elle est rassurée par la réponse de l'anglais, pendant un moment elle avait regrettée sa question, de peur d'appuyer de manière désagréable sur un traumatisme-complexe. C'était pas quelque chose qu'elle pouvait réellement comprendre, n'ayant jamais rien vécu de tel. La seule fois où sa vie avait réellement été mise en danger c'était à cause de la drogue, par son propre gré. Ce n'était pas forcement enviable, surtout pas quand l'addiction la rendait incontrôlable, terne et délurée dans le pire terme possible. Mais ça n'était, en soit, pas comparable à un accident de la route qui lui semblait, souvent, presque tomber du ciel.
Machinalement, G. attrapa doucement le bras du grand brun, comme si ce geste pouvait en dire bien plus long qu'une parole de réconfort ou de compréhension. A vrai dire, elle avait été spontanée et c'est de manière toute aussi spontané qu'elle rit à la remarque concernant la conduite. Han ! Il FAUT que j'essaie de conduire tant que je suis ici. Un jour ou l'autre, tôt ou tard.. qui vivra verra.. fit la blondinette en haussant les épaules pour accompagner ses pitreries avant de tirer sur sa cigarette en baissant un peu les yeux tandis que Riley jouait le parfait gentleman. Ha ben oui.. Je sais pas pourquoi j'imaginais que vous aviez une seconde maison ou quelque chose comme ça.. son ton retomba un peu. Elle se mit à flipper bêtement, semblait-elle insinuer qu'elle l'imaginait plus riche ? Pitié non, c'était pas le cas du tout. Mais pourquoi se prendre la tête comme ça à imaginer ce qu'il pouvait déduire ou non ?
Dommage je les aime bien moi tes parents.. finit-elle par ajouter doucement, un sourire en coin en se remémorant le nouvel-an avant de jeter sa clope et souffler la fumée sur le côté tout en se rapprochant de Riley, prise d'une humeur taquine. L'air jovial la moue innocente elle lance comme une question rhétorique : Changer les draps ? chose normale dans toute condition, normale. Mais là, clairement, c'était une évocation un peu graveleuse, un peu facile, franchement gamine. Se reculant un peu, un sourire satisfait sur le visage, Georgia baisse légèrement le regard et entre dans la voiture côté passager.  

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Ven 28 Oct - 22:48

FEAT. Georgia Lolita Jarmusch
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 610 mots.

On a pas trop reparlé de G. avec mes parents, la « bombe » de la sextape les ayant un peu pris par surprise. Je crois qu'ils ont pas osé, surtout, et qu'ils savent que peu importe leur avis sur quelqu'un, j'arrête pas de fréquenter des gens juste parce que mes parents sont pas d'accord avec moi. Pas qu'ils ne le seraient pas, en ce qui la concerne, parce que mis à part ça, y a pas franchement grand-chose à lui reprocher. Déjà que pour moi, y a pas non plus à lui reprocher ça, alors...
Quand elle se rapproche, j'ai un espèce de frisson qui me parcoure le dos, et c'est pas déplaisant. Pas plus que mon souffle qui se bloque dans ma gorge quand elle répète mes mots avec une pseudo innocence qui laisse parfaitement comprendre ses sous-entendus, alors qu'elle me laisse là, adossé à la caisse louée, déjà partie pour s'asseoir alors que je suis encore en train de penser à ce qu'elle vient de dire. Un léger sourire étire mes lèvres alors que je me redresse, passant côté conducteur. Sacrée nana, celle-là.

Je m'assois sur le siège en cuir, attache la ceinture de sécurité, mets le contact avant d'ouvrir la fenêtre aux trois-quarts, ayant un sacré besoin de respirer autre chose que l'air de la voiture. Je prends quelques secondes pour plier et déplier mes doigts et inspirer un bon coup, puis pose l'une de mes mains sur le volant, jetant brièvement un coup d’œil dans la direction de ma passagère. Je sens déjà mon coeur battre un peu plus vite, et j'ai pas franchement envie de me taper une crise d'angoisse alors qu'elle est là, mais tout ça, c'est un réflexe contre lequel j'ai du mal à lutter. J'ai joué au con une fois de trop, et près de quatre ans après, ça me hante toujours. Sacré karma, hein ?

Du coup, quand on a posé tes affaires, y a un truc que t'as envie de faire en particulier ? Un truc que t'as envie de voir ? Je sais pas si tu t'es renseignée et t'as un plan, ou si t'es en free-style total sur ce coup...

Etant donnée la manière dont tout ça s'est arrangé, j'opterais plutôt pour la dernière solution, mais on sait jamais...
Je suis tiraillé entre l'envie de discuter pour m'empêcher de me concentrer uniquement sur ma conduite, pour me changer les idées, et mon envie d'observer avec toute l'attention du monde et ma vitesse, et la route. Alors j'essaye un mélange des deux, les doigts un peu crispés sur le volant alors qu'on quitte le parking de l'aéroport.

Tu sais... Ça me fait plaisir que tu sois là. Je suis désolé de pas t'en avoir parlé avant, je crois que j'avais franchement besoin de me déconnecter complètement. Mais j'aurais dû te prévenir, j'ai été con, et je te demande de m'excuser.

Je tourne vaguement mon visage vers elle, les yeux toujours sur la route, un début de sourire désolé sur mes traits. Pour être honnête, mes excuses sont pas totalement désintéressées, parce que depuis cet échange de textos, je me sens mal à cause de tout ça, et le fait de lui présenter mes excuses, là, ça a aussi pour but de me retirer ce poids-là. Sauf si elle me claque, mais ça serait franchement dangereux. Si elle veut me claquer, ça serait bien qu'elle attende qu'on soit à l'appart. Ça me permettrait même de trouver un moyen de me faire pardonner, en raccord avec ses sous entendus précédents. Ou est-ce que ça serait aller trop loin ? Meh, je sais pas, c'est peut-être pas le moment d'y penser.

Jarris save the UK

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Lun 26 Déc - 18:59
Georgie hausse les épaules, l'air toujours aussi mutin avant de répondre : Freestyle, je suis moins venue pour le pays que... commence-t-elle avant de tourner la tête vers la vitre pour la baisser un peu; .. que pour l'expérience. termine-t-elle avant de pouffer brièvement. Gamine. Pas besoin de lui dire qu'elle venait pour lui, bien sûr que l'Angleterre l'intéressait, mais c'était moins pressé. Pas besoin de lui dire qu'elle venait pour lui, bien sûr qu'il l'intéressait, mais traverser un océan ne le prouvait-il pas déjà assez ? A toi de décider. conclut-elle alors, bien décidée à se laisser porter par les événements et les idées pas toujours raisonnables de son allié. Georgia jette un oeil à ses mains, et à son allure générale avant de sentir un petit pincement dans sa poitrine. Touchée par son traumatisme ou par sa personne elle-même ? Un peu de tout. Je peux fumer ? demande-t-elle avant qu'il ne s'excuse, et quand il commença à le faire, Blondie baissa légèrement la tête quelques secondes avant de regarder la route, droit devant elle, loin d'Ariel, puis de tourner la tête vers Riley. C'est rare les garçons qui s'excusent.. lui répond-t-elle doucement, sans aucune once de taquinerie cette fois avant de poser doucement une main sur la nuque du chauffeur et de s'assurer que cela ne le distrait pas trop de sa conduite. Pouvaient-ils être autre chose que des imbéciles copains qui se voyaient nus parfois, par hasard ? Elle vient à déposer un baiser sur sa joue avant de rompre tout contact. Comme rêveuse l'espace de quelques secondes, Georgia rassemble ses esprits en connectant le bluetooth de la voiture à son téléphone pour lancer l'album London Calling des Clash, comme une bande originale de l'instant, de quoi appuyer sur son baume au coeur, avant de demander : On a beaucoup de route à faire ?

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Ven 13 Jan - 15:41

FEAT. Georgia Lolita Jarmusch
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 458 mots.

Vu que c'est à moi de décider, je commence à faire fonctionner ma cervelle pour chercher un truc à faire dans le coin, un truc qui vaille la peine, qu'elle se dise pas que franchement, elle s'est pointée pour rien. C'est clair, Liverpool, c'est loin d'être New York, et y a moyen qu'elle se demande ce qu'elle fout ici. Mais on doit bien avoir deux-trois trucs pour rendre le séjour moins pénible, non ?

Sa main sur ma nuque me fait légèrement sursauter, le moindre contact étant totalement inattendu quand je suis contracté comme ça. Ses lèvres sur mes joues, elles, ne m'arrachent pas de geste brusque mais coupent un court instant ma respiration, mes sourcils se fronçant brièvement alors que dans ma tête, ça tente de comprendre ce qu'il se passe. Si m'excuser la pousse à m'embrasser, alors peut-être que je ferais bien de noter ça quelque part dans ma mémoire, ça pourrait s'avérer utile par la suite. Pas que j'ai spécialement envie d'avoir plein de fois l'occasion de m'excuser, mais bon...

Je reste en silence alors qu'elle s'amuse avec l'autoradio, restant dans le thème britannique en lançant un album sur lequel mes doigts marquent automatiquement le rythme, et mes épaules se détendent lentement, avec difficulté, mais sûrement. Peut-être que c'est ça qu'il me faut, quand je prends la voiture. Elle, et ses choix musicaux.
Elle m'arrache de mes pensées avec une question plus que légitime, et je prends quelques secondes pour y réfléchir.

Une petite vingtaine de minutes si ça roule bien, je dirais... T'as largement le temps de t'en griller une. Avec les deux fenêtres ouvertes, ça devrait pas marquer les tissus...

Au pire je la laverais avant de la rendre, c'est pas un souci.

En ce qui concerne ce qu'on a à faire... Eeeerm... Déjà, il faut que tu saches un truc. Si tu n'aimes pas les Beatles, tu n'en parles pas. Jamais. Ici, c'est sacré. On a tout d'un tas de musées et d'expositions sur les Beatles, des tours à vélo pour "vivre une journée dans la peau des Beatles", et j'en passe. C'est super si t'aime, et si t'aime pas, ben... Mes condoléances. Autrement... On a des super parcs, même si je sais pas ce qu'on irait y foutre, mais ouais, ils sont pas mal. Ah, si ! Si t'es pas trop fatiguée après le voyage, on a une sorte de visite de lieux hantés, genre cimetière, rues hantées, tout ça. Normalement, ça se fait avec un guide, mais je l'ai fait plusieurs fois, on peut y aller discrètement et se faire ça à deux si ça te dit.

Maintenant que j'y pense, avec le décalage horaire, elle devrait s'en tirer niveau fatigue, même si on y va à minuit.

Jarris save the UK

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Mar 17 Jan - 16:19
Georgia tapote du pied, remue doucement la tête de droite à gauche, remercie Riley avec un large sourire avant d'ouvrir la fenêtre et d'allumer sa clope en faisant de son mieux pour ne pas foutre le feu, des cendres ou trop de fumée dans la caisse. Elle a un feeling tout particulier. Elle sait que la musique y est pour beaucoup, elle l'a toujours trouvée très puissante, des frissons partout quand elle s'immisce dans Billy Elliot, un esprit rebelle, un son un peu triste, une voix et une diction volontaire. Du punk. La voiture y joue aussi, fenêtres ouvertes Lolita a toujours préféré comme ça, les cheveux volent un peu, la liberté la saisie, un peu comme lors de son grand road trip avec son ex petit ami.. mais dans un tout autre paysage cette fois. Et avec un tout autre personnage aussi. Aow aow aow.. qu'elle fait en même temps que Joe Strummer avant de s'esclaffer face aux mises en garde de Riley vis-à-vis des Beatles et de leur fanbase.  Je note.. glisse-t-elle avant de regarder par sa fenêtre un instant avant de reporter son attention sur celle du britannique. Par "Discrètement" je dois comprendre "furtivement" du type "illégalement" ? questionne la blonde l'air faussement outrée (son sourire en coin trahissant clairement son amusement). A la fin de London Calling elle se penche à nouveau sur son téléphone pour lancer Rock the Casbah qu'elle trouve beaucoup trop funky, dans le bon sens du terme, et finit par se dandiner un peu plus avant de répondre après un bâillement qu'elle espérait qu'il ne prendrait pas pour lui Après une petite sieste j'suis chaude pour aller me faire peur sans guide. Mais demain il est hors de question que je rate ma super ballade à vélo comme les Beatles !
Georgia recrache sa fumée par la fenêtre avant d'écraser son mégot dans le cendrier et s'affaler sur son siège, l'abaissant même un peu comme prête à dormir si la route durait plus longtemps, tout en regardant Riley. Toi aussi tu vas faire la sieste ?

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SE7EN
avatar
Riley L. Morris

▼ Date d'inscription : 10/09/2014
▼ Messages : 1992
▼ Avatar : Josh Franceschi
▼ Crédits : BPurified



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Jeu 19 Jan - 0:16

FEAT. Georgia Lolita Jarmusch
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 572 mots.

Un court instant, son ton m'inquiète, comme si l'idée de faire ça de manière non officielle la choque réellement. Mais à l'instant où je quitte la route des yeux pour jeter un œil dans sa direction, j’aperçois son sourire en coin et directement, mes mâchoires se desserrent. Mâchoires que j'avais pas senties se serrer. J'acquiesce en silence. C'est pas super illégal non plus, y a rien qui nous interdit de nous balader dans le cimetière de nuit, mais ça se fait pas trop et je pense qu'on se prendrait une remarque si on y traîne....

Malgré mes doigts crispés sur le volant et mes épaules tendues, je peux pas m'empêcher de rire franchement quand elle me balance qu'elle loupera pas la balade en deux roues non motorisé, même si j'espère un chouïa qu'elle déconne là-dessus. Si elle y tient, on ira, mais ça a jamais été mon truc quand j'étais môme, et ça l'est pas plus maintenant. Autant dire que je m'en passerais sans soucis.

Elle a l'air complètement claquée et clairement, si elle s'endort pas dans la voiture avant qu'on arrive, elle le fera dès qu'elle posera son cul quelque part. Je peux pas m'empêcher de tourner la tête dans sa direction, de manière brève mais régulière, et chaque fois que je croise son regard, je peux pas empêcher ce début de sourire qui tire le coin de mes lèvres.

Ouais, peut-être. Si non, je m'occuperai sans trop faire de bruit, rassure-toi.

Je suis à deux doigts de lui demander si elle préférerait que je fasse effectivement la sieste avec elle. Si ça se trouve, c'est ce qu'elle sous-entendait avec cette question, mais si en temps normal je sauterais sur l'occasion de la taquiner et de tirer ça au clair, là, avec les mains sur le volant, je suis pas assez bien dans mes baskets pour réellement y penser. Alors je me tais, me contentant de jeter un œil dans sa direction plus d'une fois.

On est à plus de la moitié du chemin quand tout s'enchaîne rapidement. Un feu qui passe au vert de mon côté, au rouge depuis une bonne poignée de secondes pour la rue qui croise. Le choc. Le bruit de la tôle qui se froisse. Je sais que la majeure partie de tout ça est dans ma tête, une réminiscence dégueulasse qui m'empêche de décrisper les doigts pendant un bon moment, le cœur battant à un rythme absurde, les yeux complètement écarquillés alors que je halète. Un simple coup d’œil me laisse comprendre que le mec a juste embouti l'avant de la caisse mais, même si les airbags se sont pas déclenchés -donc le choc a pas été si violent que ça-, la ceinture de sécurité va me laisser une brûlure sur l'épaule, qu'il faudra pas que j'oublie.
C'est le sang qui boue dans mes veines. C'est les tripes qui se serrent. C'est le battement de cœur que j'entends dans ma tête. Le bruit d'une portière qui s'ouvre. L'air sur ma peau qui chauffe, alors que mes doigts sont engourdis. Des mots qui sonnent criés mais qui ressemblent à rien dans mes oreilles. La sensation de quelque chose qui résiste contre mes phalanges. Le moment où ma tête perd de son brouillard, l'autre conducteur est sur le sol, à me jeter des insultes, les traits tirés par la rage et le nez en sang. Et, tremblant, la seule chose que j'ai envie de faire, c'est recommencer.


Jarris save the UK

♡............................................................ ♥




Hey girl the touch of your skin just takes me higher
Baby, baby you win, I'm never letting you go

(c) acidbrain
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: jarris save the uk   Dim 22 Jan - 0:44
Georgie plisse les yeux face à la réponse de Riley avant de marmonner un c'est ce qu'on verra et se laisser aller à fermer les yeux en gigotant un peu avec la musique puis de moins en moins. Elle ne s'apprêtait pas vraiment à dormir, mais elle ressentait Riley différent et pour avoir vu ce qu'avait pût donner des voitures sur lui elle préférait rester tranquille, ne serait-ce que pour le laisser lui tranquille, ça n'était finalement mal pour aucun des deux qu'elle ferme un peu les yeux.
Jusqu'à ce qu'on la secoue violemment, de manière auditive comme physique. Le choc fut net et brutal et la ceinture de sécurité lui compressa le torse avec violence, de quoi l'étrangler un instant bref mais douloureux. Paniquée, la blondinette pose sa main sur sa poitrine et peine à respirer. Elle tente de se rassembler quand elle finit par regarder ce qui l'entoure et remarquer que Riley n'est plus installé. R-Riley ? souffle-t-elle avec douleur avant de voir. Grimaçant en se frottant le torse, Georgia détache la ceinture tout en l'insultant avant de sortir de la voiture. Elle comprenait pas bien ce qui se passait la New Yorkaise jusqu'à ce que son regard tombe sur l'homme au sol, le nez en sang, et se relève vers Riley. Sans réfléchir, la jeune femme se jeta presque sur Riley en attrapant ses poignets et tentant de le détourner de la vision de l'homme qu'il venait de frapper. Hey ! Hey ! Hey! Riley ! Riley Riley, ça va. s'empressa-t-elle de lui dire avant de prendre son visage entre ses mains et le fixer. Regarde moi, on va bien. D'accord ? Georgia prit une lente et longue inspiration, à la fois pour inciter son "ami" à se calmer que pour vérifier si elle pouvait le faire sans trop grimacer. C'est qu'un con mais si tu le frappe encore vous serez deux à avoir des problèmes.. Regarde moi.

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: jarris save the uk   
 

jarris save the uk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: black flag :: Welcome to Earth-