Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥ ♥ ♥
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 Love the way you lie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité




MessageSujet: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 9:59
CharlesPatrick Bell

Yo ! Comme tu as pu lire, moi c'est Charles Patrick Bell mais honnêtement, la plupart des gens m'appellent plutôt Chuck. Je fête cette année mes 35 ans ans, je suis né le 17 Fevrier 1981 à San Francisco. Je suis d'origine Americain pur souche et de nationalité Américain et vis à New York depuis quelques jours seulement, pour le travail , dans le quartier de manhattan, dans une chambre d'hôtel. Ici je suis l'héritier d'une grande entreprise de téléphone qui cache un cartel. , mais j'aime aussi les voitures de courses, les filles, les bon dîner, le luxe, les sports extrêmes, en revanche ne me demandez pas de ma journée derrière un bureau ou un ordinateur, j'aime pas ça. C'est sans doute pour ça que mon crew c'est plutôt les SUITS ! On me distingue d'ailleurs par un tatouage sur le poignet
Il paraît que je suis drôle, intelligent, ambitieux, calculateur, charismatique mais aussi impulsif, colérique, impatient, narcissique, sarcastique, possessif. Personne n'est parfait. D'ailleurs personne ne le sait mais je garde toujours une arme dans ma table de nuit, on ne sait jamais. Et pour aller un peu plus loin dans l'intimité on peut dire que je suis hétérosexuel et marié à une femme qui croit pouvoir m'échapper.

『 Au bar, tu commandes quoi ? - Un Shivas au moins 15 ans d'âge
『 Pour sortir, tu vas où ? Club, concert, expo', tu reste chez toi.. ? - Dans un club, de préfèrence.
『 Parmi tes potes, t'es plutôt populaire ou bien ? - Tout le monde aime être en ma présence.
『 Ton smiley préféré ? - 124
『 La fashion-week, t'y vas ? - Pour mater les manequins, ouais !
『 Qu'est-ce qui t'angoisse le plus, le Queens ou Staten Island ? - Je n'ai peur de rien.
『 The Bronx, tu fréquente  ? - ça dépend
『 On dit quoi sur les habitants de l'Upper East Side  ? - Qu'est-ce que j'en sais ? J'ai l'air d'en avoir quelque chose à faire ?
『 Les New Yorkaises portent-elles des chouchous ? - Elles font bien ce qu'elles veulent.
『 Si tu vivais pas à New York, tu vivrais où ? - Las Vegas Baby.



Naître dans une famille riche avec un nom connu n'est déjà pas facile mais lorsque l'on est un descendant Bell, ça l'est encore moins. Charles la très vite compris. Mais qu'est-ce qu'il en avait à faire que son ancêtre ait inventé le téléphone ? Qu'est-ce qu'il en avait à faire de porter ce nom de famille au lieu d'un autre ? Enfant, il ne comprenait pas encore tout ce que cela signifiait, que son chemin était déjà tout tracé et qu'il n'avait pas intérêt à s'en écarter. Il n'y pensait pas vraiment. Du moins pas encore. Fils unique, il a longtemps regretté de n'avoir personne avec qui partager ses jouets, avec qui fabriquer des cabanes dans l'une des nombreuses chambres de son manoir. Parce que oui, la famille Bell ne se contentait pas d'un appartement dans le quartier le plus huppé de la ville, fallait aussi qu'ils se prennent pour des Ducs ou je ne sais quoi dans les alentours de San Francisco. C'est là qu'il a grandi, qu'il a passé la plupart de son temps. Lorsqu'il n'était pas à l'école, privé et prétentieuse bien entendu, il passait son temps à escalader les arbres du domaine. On peut dire qu'il a toujours été casse-cou et déjà à cette époque, le garçon aimait prendre des risques. Les camarades de classe ? Il n'en était pas très fan, les trouvant déjà trop guindé à son tour. Cela ne le pas empêché de les fréquenter, durant de longues années. Après tout, il n'avait pas le choix.  Au final, il s'y est fait, même si sa façon de penser avait toujours été différente. Ils savaient tous, même avant l'âge de dix ans, qu'ils allaient reprendre l'entreprise familiale. C'était comme ça et pas autrement. Tout ce qui n'avait pas de rapport avec le travail de papa ne devait être qu'un hobby, qu'une passion.  Papa Bell, bien évidemment, était à la tête de la plus grosse entreprise de téléphone du pays. On aurait pu croire qu'ils se seraient diversifiés aux fils des ans, mais non. Pourquoi changer ? Enfin, c'était le point de vue du petit Charles et il savait qu'il ne fallait jamais en parler. Ce n'était pas correct, comprenez-vous, alors que ses parents lui offrent tout ce dont il a besoin, tout ce qu'il veut, à part son propre avenir. C'est probablement pour cette raison que le petit garçon deviendra un homme si différent de ce qu'espérais ses parents.

Les années passent et le petit Charles tient bon. De toute façon, il n'a pas vraiment de raison de se plaindre. Lorsqu'il entre à l'université, il prend possession de l'appartement qu'ils possèdent en centre-ville, il se fait offrir la voiture qu'il veut, pars en vacances où il le désire. La belle vie, diront certains. Mais ils ne savent pas ce que c'est, les obligations, d'être bien habillé en toutes circonstances, de ne pas faire tâches dans le décor pour ne pas déshonorer le nom de la famille, de ne pas pouvoir choisir ce que l'on va faire du reste de sa vie. C'est à ce moment-là que Charles commence à dévier du chemin qu'on choisit ses parents pour lui. Oh bien sûr, il sauve les apparences, il suit ses cours, ramène même de bonnes notes alors qu'il passe ses nuits à faire la fête, boire de l'alcool, consommer de la drogue parfois et jouer avec des filles différentes à chaque fois. Il peut dire merci à l'argent de papa et maman, cet argent qui lui sert à payer d'autres élèves pour qu'ils fassent son travail à sa place. Ne vous étonnez pas, c'est comme ça que ça se passe ici-bas, n'allez pas croire le contraire. Puis vient enfin la liberté, la remise de son diplôme. Ses parents ont même fait l’effort de venir pour célébrer ce moment, lui on même organisé la fête du siècle car il était le digne fils Bell, celui qui prendrait la relève de son père, comme tous les autres avant lui, celui qui ferait prospérer le téléphone pour encore quelques décennies. Mais ça c’est seulement ce qu’ils croient. C’est ce que va faire Charles, du moins durant quelques temps, pour faire semblant, pour qu’on lui fiche la paix et qu’on ne vienne pas mettre le nez dans ses affaires, parce que le petit Chuck, il a une tout autre idée en tête qu’il compte bien mettre à exécution.


Ce qu’il savait faire, presque à la perfection, Charles, c’était sauver les apparences. Toujours bien habillés lorsqu’il devait rendre visite à ses parents ou avoir un rendez-vous professionnels, il n’a jamais laissé transparaître ce qu’il faisait dans l’ombre de ses journées, il n’a jamais montré, ni une seule fois, ni un seul instant, combien son âme pouvait être noir à certains moments. Peu à peu il prenait le contrôle de l’entreprise familiale, mais il n’avait même pas besoin de cela pour être satisfait. Bien au contraire, son autre affaire était tellement lucrative qu’il n’avait même plus besoin de travailler pour son père s’il le désirait. Seulement voilà, il ne pouvait montrer cette image de lui-même au monde entier. Il fallait qu’il reste le fils du PDG, l’hériter de l’empire Bell. Alors c’est ce qu’il faisait, sans se plaindre, sans montre à quel point il n’en avait rien à faire. Parce que cela aurait brisé ses pauvres parents de savoir que le fils qu’ils ont élevés, qu’ils ont aimé plus que tout n’est pas un homme bien.

Puis il y a les réceptions. Celle où sa présence est obligatoire, où il se doit de sourire, de serrer des mains, d’être poli et agréable. S’il a eu une bonne journée, cela ne le dérange pas, s’il n’est pas de bonne humeur, Charles fera tout pour écourter la soirée, même si cela doit se passer sous le regard désapprobateur de son père. Alors parfois il fait appel à des filles, pour faire bien, pour donner l’impression qu’il a une vie sentimental alors que Charles ne fait qu’enchaîner les relations, les nuits avec des filles différentes. Jusqu’à June. Rien que son nom le fait vibrer, lui donne le sourire. Elle est si belle, si sauvage. Ce n’était pas la première fois que le jeune homme faisait appel à une boîte d’Escort girl pour demander une fille afin de l’accompagner à l’un de ces dîners, une soirée ou n’importe quoi d’autre de barbant. En plus, la plupart du temps la fille en question finissait dans son lit sans même demander un extra. Mais avec cette brune là, c’était totalement différent. Oh certes, ils ont finit au lit, et pas qu’une seule fois. Ils ont commencé à se voir en dehors de toute cette histoire, devenant amant à mesure que Charles ne voyait plus qu’elle. June l’obsédée, à un tel point qu’il voulait qu’elle soit sienne jusqu’à la fin des temps. C’est comme ça que quelques mois après le début de leur relation, il l’a demandé en mariage. Pour le meilleur et le pire. Mais surtout le pire.

Désormais marié à une beauté dont au final il ne connaissait pas grand-chose, Charles faisait tout de même le bonheur de ses parents. Quant à lui, il ne savait que demander de plus. Il possédait June dans tous les sens du terme, il faisait ce qu’il voulait quand il le voulait, l’entreprise familial allait très bien, quand à son autre affaire, elle prospérait très bien aussi. Lorsqu’il avait des coups de colère, pour n’importe quel raison, le jeune homme se rendait souvent dans une salle de sport pour évacuer ou alors partait quelques jours afin de faire un sport à sensation. Rien n’était suffisant pour Charles, qui ne marchait qu’à l’adrénaline et qui en voulait toujours plus. Jusqu’à un jour, il y a trois ans. Alors qu’il passait la journée sur son Yatch avec sa femme et quelques amis, il apprit la mort de son père et par conséquence son accession au sommet de l’empire Bell. Désormais tout était à lui, l’argent, la renommé mais aussi les responsabilités. Et ça, Charles n’en voulait pas. Il avait déjà suffisamment à faire pour travailler à temps plein derrière l’ordinateur de son père, dans son bureau qui dominait la ville entière. Pourtant il dû se mettre au travail, ce qui le rendait de très mauvaise humeur la plupart du temps, sur les nerfs et surtout colérique avec n’importe qui et même sa femme.

On ne pouvait pas dire qu’il avait toujours été correct avec elle, puisque pour le jeune homme, il la possédait, elle était sienne et il ne pouvait pas en être autrement. Pourtant il l’aime, du moins à sa façon. Il n’hésitait jamais à débourser des cents et des milles pour lui faire plaisir, mais d’un autre côté il s’assurait qu’elle n’irait pas le trahir. D’une façon ou d’une autre. Faisant placer des caméras dans chaque coin de la maison, il pouvait alors surveiller le moindre de ses faits et gestes. Il a donc en sa possession de nombreuses vidéos qu’elle ne voudrait pas voir dévoiler au grand jour. Et ça, il ne lui as jamais dit. Comme il ne s’est jamais excusé après lui avoir levé la main dessus. Ce n’est arrivé qu’une seule fois qu’il en arrive à ce point là mais il faut avouer qu’il lui arrivait parfois d’être méchant avec elle. Il n’y pouvait rien et elle ne disait rien. Jusqu’au jour où elle a tout simplement vidé ses placards avant de disparaitre dans la nature.

New York City, il y a quelques jours.

Charles avait toujours une réponse à tout. Lorsqu’on lui demandait où se trouvait sa magnifique femme, il expliquait qu’il lui avait offert des vacances dans un endroit sublime. Il n’allait tout de même pas raconter la vérité et dire qu’il l’avait fait fuir après l’avoir battu. Cela ternirait tellement son image et il ne pouvait pas se le permettre, loin de là. Quant à June, il avait bien engagé un détective pour tenter de lui remettre la main dessus, il n’avait rien trouvé pour le moment. Il ne désespérait pas qu’elle réapparaisse un jour et cette fois, il pourrait lui faire ses excuses. Même s’il n’en penserait pas un mot. Tout ce qu’il voulait s’était sa femme. Personne ne peut lui échapper de cette façon. Puis après tout, le mariage dit jusqu’à ce que la mort les sépare. Rien d’autre. En voyage dans la grande pomme, c’était l’occasion pour le jeune homme de rendre visite et de passer du temps avec Thomas, son ami d’enfance. Et dire qu’il avait fallu qu’ils aillent jusqu’en France pour faire connaissance. Quoi qu’il en soit, alors qu’il se retrouve pour passer la soirée ensemble, il apprend, par la bouche de son ami, que June, sa chère et tendre épouse se cache à New York depuis tout ce temps.



What 'bout you

Yo² , moi c'est Tifaine mais sur le net on m'appelle plutôt Laecca. J'ai 24 ans ans et je suis Nouvellement serveuse dans un restaurant. J'aime bien les livres et pas trop me retrouver sans voiture, Biatch. J'ai trouvé le forum grâce à une admin , et je le trouve ais-je vraiment besoin de le dire alors que c'est mon troisième compte ici ? . Un dernier mot ? Je suis trop faible 102 .



 
Code:
[color=#cc0000]◤[/color] <av>edgar ramirez</av> ≮ [url=http://salad-days.actifforum.com/profile?mode=editprofile]<ps>Charles P. Bell</ps>[/url]

Scénario ? Si oui , de qui ? (pareil pour la banque de liens) june a. westlander-bell

ADMIN SE7EN
avatar
Fletcher B. Thornton

▼ Date d'inscription : 09/01/2016
▼ Messages : 73
▼ Avatar : pixie.
▼ Crédits : tumblr.



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 10:07
Heyyyy, troisième compte! Bon courage pour ta fiche ma biche et c'toujours la même rengaine, si t'as besoin d'un coup de main, si t'as une question, tu sais où nous trouver. keur

♡............................................................ ♥


一期一会 / ichigoichie
— (idiom) A Japanese untranslatable four character idiom, ichigoichie is defined as a one in a life time opportunity. The term serves to remind people to treasure the moments and meetings with people in life, which will never be replicated.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 10:21
Ouais j'ai craqué mimi Merci !
j'aurais juste une petite demande, c'est de me changer l'adresse mail par celle de Thea ou de Milo, peut m'importe ! Merci smile
ADMIN SUITS
avatar
June A. Westlander-Bell

▼ Date d'inscription : 31/05/2016
▼ Messages : 87
▼ Avatar : bella hadid
▼ Crédits : soha



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 11:15
ouuuuuuuuuuuui, encore merci!! 59 59 59

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 13:00
@June A. Westlander-Bell même pas le temps de souffler que omg, ton sécha est déjà lààààà gaa 63

Bref, je suis trop contente que tu débarques monsieur Bell, parce qu'avec June on avait prévu un super lien entre ton perso et le mien ici présent ** On t'expliquera tout ça quand tu seras validé (chaque chose en son temps) et tu nous donneras ton avis comme ça watdaface Tu vas voir, c'est de la balle like
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Eva B. Cartwright

▼ Date d'inscription : 04/06/2016
▼ Messages : 82
▼ Avatar : Vanessa Hudgens
▼ Crédits : bluelagoon.



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 13:20
Rebienvenuuuuue !!!! ** <3

♡............................................................ ♥



"Dans ma vie tu es un rêve, dans mes rêves tu es à moi." ♥ Il faut respecter quelques règles de base : Ne jamais s’offrir de cadeaux, ne pas dîner en tête à tête, accepter la concurrence, oublier le mot « chéri(e) »... Et surtout, ne jamais tomber amoureux !© by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 16:05
June riremoqueur mais de rien 57 J'ai hâte d'être un méchant mari 48

Thomas Oui June ma envoyé le descriptif du lien et je trouve ça pas mal du tout ! On en discutera mieux ensemble meugnon

Merci Eva !
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Léonie Cat Sparks

▼ Date d'inscription : 04/05/2016
▼ Messages : 130
▼ Avatar : gracie
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Mar 7 Juin - 16:36
Rebienvenue gribouille coeur rose hâte de voir super connard en action gaa

♡............................................................ ♥


 
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN SUITS
avatar
June A. Westlander-Bell

▼ Date d'inscription : 31/05/2016
▼ Messages : 87
▼ Avatar : bella hadid
▼ Crédits : soha



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Sam 11 Juin - 22:50


Tu es validé-e !!!


Puisque tout est bon pour moi alors j'en profite pour te valider! 61 Merci encore d'avoir choisit mon scénario, je sens que ce lien ne va pas être de tout repos! gaa



Fé-li-ci-ta-tions ! Tu es officiellement une salade ! Maintenant que tu as terminé ta fiche, et que celle-ci est en règle, tu vas pouvoir participer à l'aventure bien comme il faut ! Après avoir vérifié que ton avatar était bien recensé dans le bottin, commence par poster ta fiche de liens ici afin de trouver pleins de liens, n'hésite pas à en demander aux autres ! Si tu veux tu peux même utiliser le modèle qui se trouve ici.

Ensuite, il t'es TRÈS FORTEMENT RECOMMANDÉ de faire ta demande de logement ainsi que ta demande de métier, tu peux d'ailleurs jeter un oeil aux métiers exercés par les membres sur ce topic. N'hésite pas, si besoin est, pour le métier de ton personnage par exemple, à demander la création d'un nouveau lieu.

Si tu veux RP, d'entrée de jeu, si tu te sens téméraire itout, tu peux trouver un partenaire de rp en cliquant sur le gâteau -> cake






♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Love the way you lie    Sam 11 Juin - 23:59
67 ah ben c'est super 57

Oui je sens que l'on va bien s'amuser riremoqueur

je m'occupe de tout ça demain, là je vais aller me coucher 102

et on se voit pour faire rapidement un rp kiki mimi
ADMIN SUITS
avatar
June A. Westlander-Bell

▼ Date d'inscription : 31/05/2016
▼ Messages : 87
▼ Avatar : bella hadid
▼ Crédits : soha



MessageSujet: Re: Love the way you lie    Dim 12 Juin - 0:00
ouuui! fury rouge fury rouge loove

♡............................................................ ♥


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love the way you lie    
 

Love the way you lie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: chill on the hill :: Archives fiches-