Les topsites

Une idée d'event ?
▻ Propose la ! ◅


vivre à New York des paillettes plein les yeux
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les S.A.P.E. et les SKIV sont en sous-effectif !
Si tu peux, intéresse toi ces crews-là ! ce serait tip-top ! ♥ ♥ ♥
(mais si non, on t'aime quand même)
➳ Olalala, ça manque de mâles par ici ! N'hésite pas à jouer un garçon !

Partagez | 
 

 L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Pollux M. Whitlock

▼ Date d'inscription : 30/04/2016
▼ Messages : 86
▼ Avatar : matty healy.
▼ Crédits : sykes.



MessageSujet: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Sam 30 Avr - 21:57
Pollux M. Whitlock

Yo ! Comme tu as pu lire, moi c'est pollux moses whitlock mais honnêtement, la plupart des gens m'appellent plutôt poe ou lux. Je fête cette année mes 22 ans, je suis né le douze février 94 à bâton-rouge. Je suis d'origine américaine et de nationalité américaine et vis à New York depuis début janvier, dans le quartier de staten island. Ici je suis étudiant et... vendeur dans un sex shop, mais j'aime aussi les robots, star wars et les lucky strike, en revanche ne me demandez pas de parler de mon passé, j'aime pas ça. C'est sans doute pour ça que mon crew c'est plutôt les skill ! On me distingue d'ailleurs par mes boucles indomptables et le tatouage que j'ai sur le torse, et on dit souvent que j'ai un air de famille avec matty healy.
Il paraît que je suis créatif, franc, drôle, intelligent, optimiste, passionné, perspicace mais aussi cynique, dépendant, impulsif, indécis, lunatique. Personne n'est parfait. D'ailleurs personne ne le sait mais je suis ici pour remplir une bucket list. Et pour aller un peu plus loin dans l'intimité on peut dire que je suis hétérosexuel/bi-curieux le weekend et attaché à un fantôme.

✕ fabrique pour le fun les machines les plus random et les plus inutiles de la planète. ✕ est franchement calé en sciences. ✕ sait absolument tout ce qu'il y a à savoir sur n'importe quel type de sex toy. ✕  friand des blagues les plus nulles, en connait au moins 238 par cœur et dans une conversation, fait les jeux de mots les plus minables sans pouvoir se contrôler. ✕ ne quitte jamais un endroit sans prendre quelque chose. oui, lux est légèrement cleptomane sur les bords. ✕ refuse catégoriquement de manger tout ce qui est vert, donc pas de kiwi, pas de menthe, pas de salade, pas d'alien, pas de choux de bruxelles, pas de pomme verte, pas de guacamole, et cetera. par contre, les pastèques, ça marche. c'est rouge dedans. ✕ porte systématiquement du rose le mercredi. comme dans mean girls. ✕ sait toujours exactement dire dans quelle phase la lune se trouve. ✕ a toujours une chupa chups à la cerise dans la bouche. histoire de ne pas succomber à la tentation et allumer une cigarette. ✕ appelle les gens qu'il fréquente par le pseudo qu'ils utilisent sur les réseaux sociaux, juste histoire d'être casse couilles. ✕ parle avec un accent anglais, pour des raisons assez obscures. ✕ tient un cahier dans lequel il écrit tous ses rêves et cauchemars. ✕


Some stuffTell us a story

『 Au bar, tu commandes quoi ? - un orangina et de la grenadine... ça s'appelle un indien, dans le jargon. auquel je demande qu'on ajoute une lichette de vodka quand je suis dans le mood.
『 Pour sortir, tu vas où ? Club, concert, expo', tu reste chez toi.. ? - c'est un peu paradoxal de sortir en restant chez soi? je comprends pas la question.
『 Parmi tes potes, t'es plutôt populaire ou bien ? - le Loser™
『 Ton smiley préféré ? - Riley L. Stalker
『 La fashion-week, t'y vas ? - j'me fais refoul' à l'entrée.
『 Qu'est-ce qui t'angoisse le plus, le Queens ou Staten Island ? - si j'dis l'un, l'autre va être jaloux.
『 The Bronx, tu fréquente  ? - on est pas intimes, mais il y a échange de regards complices, des fois.
『 On dit quoi sur les habitants de l'Upper East Side  ? - qu'ils mettent le lait avant les céréales.
『 Les New Yorkaises portent-elles des chouchous ? - chouchou au sens propre ou figuré? j'comprends pas la question, bis.
『 Si tu vivais pas à New York, tu vivrais où ? - en californie, avec mes semblables les nerds.

♡♡♡ LUX ; on peut découper ma vie en quatre chapitres, du commencement, du jour où j'ai quitté l'utérus de ma mère, jusqu'à aujourd'hui, le présent, au moment où je me demande si tout ça c'était réellement une bonne idée.

je débarque sur terre en plein hiver, un samedi, au début du mois de février. je suis verseau, mes parents décident de m'appeler pollux histoire que ça me suive jusqu'à ce que je meurs et je suis un bébé en parfaite santé. je suis un whitlock. mes parents sont tous les deux des gens importants. l'un travaille dans l'industrie de la musique, l'autre à la tête d'un cabinet d'avocat. ils sont pas souvent à la maison. je ne manque de rien, si ce n'est de leur présence. mais j'apprends vite à m'en passer, comme mes frères et sœurs. l'une des questions que me taraudera durant toute mon enfance et à laquelle ma grand-mère n'a jamais eu de réponse c'est: pourquoi faire six enfants si c'est pour ne pas s'en occuper?

♡♡♡ ANNIE ; adriel est le premier à quitter la maison de son plein gré. il a seize ans, j'en ai quatorze. il a fait une connerie qu'il veut assumer mais sans en parler aux parents. je comprends la démarche, mais je conçois mal que le reste de ma fratrie prenne exemple sur lui. river a été expédiée à l'autre bout du monde, il ne reste plus que george, scarlett, lukke et moi. noël est vraiment glauque cette année là, j'ai le pressentiment que c'est le dernier en famille avant longtemps.
le pressentiment se confirme quand, l'été de mes quinze ans, je me retrouve seul à la maison. le dernier à subsister entre ces murs froids, dans cette immense résidence silencieuse. ils sont tous partis vivre leur vie loin de bâton-rouge, certain sans dire où ou pourquoi. on se perd tous de vue. il ne reste plus que moi et ma grand-mère maternelle, que ma mère a à charge depuis que j'ai neuf ans. ma grand-mère n'est pas britannique mais pour certaines raisons qu'elle tient secrètes, elle s'exprime avec un accent anglais ; puisque c'est elle qui m'éduque, j'adopte l'accent à mon tour.

♡♡♡ MOIRA ; automne de mes quinze ans, c'est la rentrée. je retourne à l'école après le plus long et triste été de toute mon existence. j'ai jamais été proche de mes frères et sœurs, mais leur présence avait quand même toujours quelque chose de rassurant.
moira est nouvelle à bâton-rouge et elle retourne complètement mon monde. on devient amis rapidement, meilleurs amis, même. on a tous les deux des problèmes dont on ne parle pas. à quinze ans, on s'amuse à créer des machines avec des morceaux de fer qu'on fixe à des bobines avec des clous.
à seize ans, on s'invite aux fêtes organisées par les gens populaires de notre lycée simplement pour les saboter quand on est pas en train de fabriquer des robots dans son garage. notre plus belle invention s'appelle muramura, une déchiqueteuse de papier qui transforme les feuilles en confettis-cœurs plutôt qu'en longues lamelles. on était tous les deux sous ecstasy à ce moment là.
à dix-sept ans, je suis jaloux. moira et moi, on joue à des jeux dangereux. on sait qu'il y a une ligne à ne pas franchir pour conserver notre amitié, mais les limites sont floues. ma grand-mère me craint, a peur pour moi. je suis tout le temps stone. je m'endors à mon bureau avec un tourne-vis entre les mains. moira m'embrasse partout sauf sur les lèvres. je sais que je fonce droit dans le mur, mais je sais pas à quel niveau exactement. je sais que je suis mal, mais je saurais pas mettre le doigt sur la cause exacte.
à dix-huit ans, tout prend fin. moira fait une overdose. sa mère pense qu'il s'agit d'un accident. ma grand-mère est là pour me ramasser à la petite cuillère. mon père me menace en disant qu'il pourrait me faire disparaître comme il a fait disparaître river, qu'un scandale à cause de la drogue pourrait ruiner sa réputation. je crois que ma mère me déteste.
je récupère des affaires à moira. des pulls, des bijoux, des cartons de robots inachevés que sa mère ne voulait pas garder, des cahiers de croquis, journaux intimes et lettres. je découvre dans ses écrits que sa mort n'était pas un accident mais un suicide.
elle laisse une bucket list derrière elle. la première chose que je barre dans cette dernière, c'est l'avant dernier point "tell lux i'm in love with him".

♡♡♡ THE BUCKET LIST ; de dix-neuf à vingt-et-un ans, je me remets dans le droit chemin. premièrement parce que j'ai pas envie de quitter ma grand-mère et aussi parce que moira dit dans sa liste qu'elle aimerait aller à Columbia. je croule sous le boulot pour ne pas penser que je suis seul et que j'ai probablement perdu mon âme-soeur. j'ai un nouveau but: réaliser ses rêves à sa place. et pour ça, je dois remonter la pente, être clean.
dix-huit jours après mon anniversaire, l'année dernière, ma grand-mère meurt naturellement, à quatre-vingt-onze ans. comme après le décès de moira, j'essaye de me noyer sous les cours pour ne pas avoir le temps d'y penser. en mai, j'prends des somnifères parce que je peux pas m'endormir sans me mettre à réfléchir. réfléchir au fait que je suis seul ici, que je suis le dernier à prendre mon envol, que plus rien ne me retient et que je peux partir quand je veux. que ma vie n'est pas ici, mais à new york.
je commence à chercher un appartement, j'envoie un dossier de candidature à Columbia, place de l'argent, cherche un job pour ne pas toucher à l'argent que ma grand-mère m'a laissé. en juillet 2015, je commence à barrer des points sur la bucket list et ça me rend heureux.
je quitte bâton-rouge début décembre pour ne pas avoir à affronter mes parents seul à noël. je m'installe dans un hôtel le premier mois avant de louer une chambre à l'habitant dans le staten island parce que je suis incapable de vivre seul ou avec des gens de mon âge de peur de retomber dans les vieilles addictions.
on est en mai, à présent, et j'commence à légèrement paniquer parce que je suis accepté à Columbia. donc. c'est... imminent. et j'suis pas certain d'avoir fait la bonne démarche, le bon choix. je sais pas si j'ai réellement les capacités d'être dans une telle université. j'ai pas de plan pour l'avenir, je sais pas ce que je veux être. et c'est mortellement flippant. excitant, mais flippant.

j'ai plus de famille à proprement parlé, ni de repères, juste un gros compte en banque, un job dans un sex shop et une bucket list à achever.  


What 'bout you

Yo² , moi c'est m! mais sur le net on m'appelle plutôt satan. J'ai 21 (j'ai réfléchis. c'est pas drôle) ans et je suis en vacances ; bientôt la l3 en llce, si dieu le veut.. J'aime bien faire des comptes sur ce forum, les sour skittles, les bébés chats, harry styles et pas trop le mois d'avril, les trous dans les chaussettes, avoir les mains moites, le mot moite, ne pas trouver la petite sirène en true french en streaming sur internet. J'ai trouvé le forum grâce à notre jésus local, kloss, et je le trouve top notch!. Un dernier mot ? plop!.



 
Code:
[color=#cc0000]◤[/color] <av>Matty Healy</av> ≮ [url=URLDUPROFIL]<ps>pollux m. whitlock</ps>[/url]

Scénario ? Si oui , de qui ? (pareil pour la banque de liens) [url=LIENDUSCENARIO]nom du créateur[/url]

Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN SBTRKT
avatar
Charlie Swanson

▼ Date d'inscription : 25/10/2015
▼ Messages : 662
▼ Avatar : zippy seven
▼ Crédits : flightless bird



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Dim 1 Mai - 13:23
re-bienvenue toi ^^

♡............................................................ ♥



hurricane
GOT ME SPINNING LIKE A BALLERINA, FEELING GANGSTA EVERY TIME I SEE YA, YOU'RE THE KING AND, BABY, I'M YOUR QUEEN OF DISASTER, DISASTER. ©endlesslove.


Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Abygaëlle Z. Carver

▼ Date d'inscription : 30/12/2015
▼ Messages : 363
▼ Avatar : Blake Lively
▼ Crédits : chaussette



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mar 3 Mai - 15:36
Re bienvenuuuue ! ** coeur

♡............................................................ ♥


Tout le monde part un jour.
Il suffit d'un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mar 3 Mai - 15:47
Bienvenu à toi ^^
FONDATEUR SBTRKT
avatar
Georgia Lolita Jarmusch

▼ Date d'inscription : 01/10/2014
▼ Messages : 667
▼ Avatar : cailin russo
▼ Crédits : viceroy



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mar 3 Mai - 16:55
Toi alors coeur rose

♡............................................................ ♥



"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.
Mon péché, mon âme.
Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper,
à trois reprises,
contre les dents.
Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était simplement Lo,
avec son unique chaussette.
Elle était Lola en pantalon.
Elle était Dolly.
Elle était Dolorès sur les pointillés.
Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité




MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mar 3 Mai - 18:28
Bienvenue à toi ! ** Bon courage pour ta fiche ! coeur
avatar
Pollux M. Whitlock

▼ Date d'inscription : 30/04/2016
▼ Messages : 86
▼ Avatar : matty healy.
▼ Crédits : sykes.



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mer 4 Mai - 8:58
merci mesdemoiselles!~
dakota dakota

♡............................................................ ♥


くたばれ
Voir le profil de l'utilisateur
SBTRKT
avatar
Silas S. Ederman

▼ Date d'inscription : 24/10/2015
▼ Messages : 205
▼ Avatar : Mathias Lauridsen
▼ Crédits : faut-absolument-que-je-crédite



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Mer 4 Mai - 10:52
Bienvenue ! coeur rose 59 **
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATEUR SAPE
avatar
River S. Whitlock

▼ Date d'inscription : 05/05/2012
▼ Messages : 2140
▼ Avatar : turner
▼ Crédits : schyzophrenic



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Jeu 5 Mai - 0:10
125

♡............................................................ ♥






Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pollux M. Whitlock

▼ Date d'inscription : 30/04/2016
▼ Messages : 86
▼ Avatar : matty healy.
▼ Crédits : sykes.



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Ven 6 Mai - 16:45
keur keur keur keur keur merciiiiii.

river ; watdaface .

♡............................................................ ♥


くたばれ
Voir le profil de l'utilisateur
SUITS
avatar
Thomas Westlander

▼ Date d'inscription : 10/01/2016
▼ Messages : 234
▼ Avatar : Noah Mills
▼ Crédits : Schyzophrenic



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Sam 7 Mai - 13:53
Il nous faudra un lien ! **

♡............................................................ ♥





Arabella's got a '70s head, but she's a modern lover. It's an exploration she's made of outer space, and her lips are like the galaxy's edge, and her kiss the color of a constellation falling into place.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pollux M. Whitlock

▼ Date d'inscription : 30/04/2016
▼ Messages : 86
▼ Avatar : matty healy.
▼ Crédits : sykes.



MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    Sam 7 Mai - 23:22
évidemment! 125

♡............................................................ ♥


くたばれ
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.    
 

L U X — i wasted all my teenage years being a misery factory.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» svetlana ▷ nowhere to run, nowhere to hide in this world.
» I’m so aware it’s silent ± Ash&Sol
» Ray ◊ The wasted years, the wasted youth. The pretty lies, the ugly truth.
» YOUNG AND WASTED. ▼
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALAD DAYS :: we exist :: I Know What I am :: Always Here-